Seconde intercalaire - Une seconde de fête en plus

Communiqués, METAS, 13.12.2016

3003 Berne-Wabern, le 13 décembre 2016 – À la fin de l'année, nous gagnerons une seconde supplémentaire: une seconde intercalaire sera en effet ajoutée parce que la rotation de la Terre est actuellement un peu trop lente. Dans le fuseau horaire auquel est rattachée la Suisse, cette opération sera effectuée le 1er janvier, juste après 00:59:59.

Une minute qui dure 61 secondes: c'est ce à quoi nous assisterons exceptionnellement durant la nuit de la Saint-Sylvestre, puisqu’une seconde intercalaire sera intégrée au temps de référence international.

Temps astronomique

Durant des siècles, la mesure du temps a été déterminée astronomiquement, et était liée à l’observation de la rotation de la Terre; une rotation complète autour de son axe définissant la durée d’une journée, et celle et autour du soleil définissant la durée de année. La vitesse de rotation de la Terre n’est cependant pas constante. Elle fluctue en fonction de phénomènes naturels tels que les vents, les courants marins, les éruptions volcaniques ou les tremblements de terre. La durée d’un jour solaire moyen étant fixée à 86 400 secondes, il en résultait que la durée de la seconde était sujette à des fluctuations.

Temps atomique

Depuis quelques décennies, des horloges atomiques permettent de définir la seconde avec une exactitude et une stabilité bien supérieures à celles données par la rotation de la Terre. L’unité de temps qu’est la seconde a été redéfinie en 1967 grâce à de telles horloges. Ce changement joue un rôle particulièrement important dans de nombreuses applications techniques et scientifiques pour lesquelles une échelle de temps constante est fondamentale.
Le temps atomique et le temps astronomique ne devraient pas trop différer l’un de l’autre sur le long terme. C’est pour que cette différence ne devienne pas trop importante que des secondes intercalaires sont ajoutées. Une pratique qui a lieu depuis 1972 à intervalles irréguliers, sur la base de mesures du Service international de la rotation terrestre et des systèmes de référence (International Earth Rotation Service IERS). Les secondes intercalaires peuvent être ajoutées un 31 décembre ou un 30 juin. À ce jour, 26 secondes ont été ainsi intercalées, la dernière le 30 juin 2015.

Temps de référence international

Le temps de référence, qui donne la cadence pour tous les fuseaux horaires, est le Temps universel coordonné (UTC). Il est déterminé par le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM) à Paris à partir des données fournies par quelque 350 horloges atomiques de 60 laboratoires de référence pour la mesure du temps du monde entier. Cinq horloges atomiques de l'Institut fédéral de métrologie (METAS) contribuent à la réalisation du Temps universel coordonné.

vers le haut Dernière modification 13.12.2016

Contact

Jacques Morel Institut fédéral de métrologie
Laboratoire photonique, temps et fréquence
Lindenweg 50
CH-3003 Berne-Wabern
T
+41 58 387 03 50
Contact
Jürg Niederhauser Institut fédéral de métrologie
État-major
Lindenweg 50
CH-3003 Berne-Wabern
T
+41 58 387 09 70
Contact