Ralentissement de l’augmentation du nombre de ressortissants de l’UE 27/AELE

Communiqués, SEM, 26.05.2009

Berne-Wabern. A la fin du mois d’avril 2009, la population résidante permanente de nationalité étrangère comptait 1 041 927 personnes provenant des 27 Etats membres de l’Union européenne (UE 27) et de l’Association européenne de libre-échange (AELE), soit 5,4 % de plus qu’un an auparavant. Il s’agit là de la plus faible augmentation de l’effectif depuis le début de l’année 2008. Pour sa part, le nombre de ressortissants de pays non membres de l’UE s’est accru de 0,3 % entre avril 2008 et avril 2009.

L’accord sur la libre circulation des personnes (ALCP) conclu avec l’UE se répercute sur la composition de la population étrangère résidant en Suisse. Ainsi le nombre de ressortissants de l’UE 27/AELE a augmenté de 5,4 %, tandis que celui des citoyens d’Etats non membres de l’UE/AELE ne s’est accru que de 0,3 %. Dans l’ensemble, 1 655 224 étrangers vivaient en Suisse au 30 avril 2009.

En comparaison avec les périodes de référence précédentes, c’est la plus faible progression de l’effectif des ressortissants de l’UE 27/AELE à compter du début de l’année 2008. Cette situation résulte principalement de la morosité que connaît la conjoncture depuis l’automne 2008. Le nombre de ressortissants de l’UE 27/AELE évolue donc en fonction de la situation économique de notre pays.

La plus forte hausse relevée entre le 30 avril 2008 et le 30 avril 2009 concerne les Allemands (+25 218), suivis des Portugais (+11 684), des Français (+ 6383), des Britanniques (+2639) et des Polonais (+1516).

Par contre, on constate une diminution du nombre de ressortissants de la Serbie ( 13 317), de la Bosnie et Herzégovine ( 1708), de la Croatie ( 1597), du Sri Lanka ( 999) et de la Turquie ( 897). Cette baisse traduit, en fait, la tendance observée ces dernières années.

L’effectif des ressortissants d’Etats tiers n’a que faiblement augmenté (+0,3 %). Cette évolution est le reflet de la
politique du Conseil fédéral, la loi fédérale sur les étrangers (LEtr) ayant introduit un système d’admission selon
lequel seules les personnes particulièrement qualifiées peuvent être recrutées dans ces pays.

La statistique des étrangers ci-jointe fournit davantage d’informations sur les derniers chiffres de la population résidante permanente de nationalité étrangère en Suisse.


Données démographiques de l’Office fédéral des migrations (ODM) et de l’Office fédéral de la statistique (OFS)

Les chiffres publiés par l’ODM concernant la population résidante permanente étrangère s’appuient sur les données du Système d'information central sur la migration (SYMIC) et englobent tous les ressortissants étrangers - titulaires d’une autorisation de séjour, d’établissement ou de courte durée (plus de 12 mois) - séjournant en Suisse durant un an au moins. Ne sont pas compris dans la statistique des étrangers les personnes relevant du domaine de l’asile, de même que les fonctionnaires internationaux, les diplomates et leurs familles.

Pour sa part, l’OFS tient compte, dans sa statistique de la population, des fonctionnaires internationaux, ainsi que des diplomates et de leurs familles.


Infos complémentaires

Documents

Dossier

vers le haut Dernière modification 26.05.2009

Contact

Contact / renseignements

Jonas Montani Office fédéral des migrations
T
+41 58 465 78 44
Contact