Partenariat migratoire Suisse – Nigéria : projet pilote de formation dans le secteur agricole

Communiqués, SEM, 27.09.2012

Berne. Le partenariat migratoire entre la Suisse et le Nigéria va contribuer à améliorer la formation professionnelle agricole au Nigéria. A cette fin, l'Office fédéral des migrations (ODM) a élaboré, conjointement avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires de Zollikofen, un projet pilote, qui démarre cette semaine. Il a pour but de compléter la formation d'enseignants spécialisés nigérians.

Signé en février 2011, le partenariat migratoire entre la Suisse et le Nigéria doit permettre aux deux pays d'aborder les problèmes migratoires à divers niveaux. Un volet important concerne les mesures de développement entreprises sur place, au Nigéria, afin d'améliorer les conditions de vie de la population locale et de lutter contre l'émigration.

Un projet pilote visant à améliorer la formation agricole au Nigéria a été lancé cette semaine. A ce titre, une délégation nigériane se trouve actuellement à Berne pour s'informer de la formation professionnelle agricole en Suisse. Des spécialistes suisses et nigérians vont ensuite élaborer ensemble un programme de perfectionnement destiné aux enseignants nigérians. Ce programme sera mis en œuvre au Nigéria à partir de début 2013.

Le Nigéria compte plus de 170 millions d'habitants. Plus de 65 % de la population active gagne sa vie dans l'agriculture. Encore peu développé, ce secteur offre un grand potentiel. Il revêt de ce fait une importance stratégique pour l'emploi, la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire. A moyen et long terme, des mesures dans le secteur agricole peuvent créer du travail et améliorer la situation du personnel agricole.

vers le haut Dernière modification 27.09.2012

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact