Rapport annuel 2011 sur l’encouragement de l’intégration

Mots-clés: Intégration

Communiqués, Le Conseil fédéral, 17.10.2012

Berne. La Confédération a versé 36 millions de francs aux cantons pour l’intégration des réfugiés reconnus et des personnes admises à titre provisoire. En outre, elle a consacré 16 millions de francs à l’intégration des étrangers en finançant des cours de langue, des services d’interprétariat communautaire, des mesures d’intégration sociale et professionnelle ainsi que des projets particulièrement innovateurs. Tels sont les points saillants du rapport annuel 2011 sur l’« Encouragement de l’intégration par la Confédération et ses effets dans les cantons », dont le Conseil fédéral a pris acte aujourd’hui.

L’Office fédéral des migrations (ODM) a alloué quelque 16 millions de francs à l’encouragement spécifique de l’intégration. Ce montant a notamment permis aux cantons d’élargir et d’étoffer leurs offres d’encouragement linguistique. Quinze services d’interprétariat communautaire ont réalisé environ 150 000 heures de travail et les trente centres de compétence de l’intégration ont redoublé leurs efforts dans leur travail d’information et de consultation.

De surcroît, l’ODM a apporté son aide à une centaine de projets innovateurs portant sur la promotion linguistique et l’encouragement dans le domaine préscolaire, l’intégration sociale et professionnelle des migrants. Tous ces projets avaient une portée suprarégionale voire nationale. Ils ont par exemple permis, d’une part, de définir des objectifs d’apprentissage communs pour les trois langues nationales et, d’autre part, de renforcer la prévention contre les mariages forcés. Les cantons ont pu développer leur offre destinée à l’intégration des réfugiés reconnus et des personnes admises à titre provisoire. A cet effet, la Confédération leur a versé quelque 36 millions de francs.

Programmes d’intégration cantonaux

La Confédération et les cantons ont convenu l’année dernière que l’encouragement spécifique de l’intégration serait réglé à partir de 2014 dans le cadre de conventions conclues pour une durée de quatre ans. Dans cette perspective, les cantons élaborent à l’heure actuelle leurs propres programmes d’intégration.

Au niveau fédéral, les offices ont harmonisé l’action qu’ils mènent en matière d’intégration et resserré leur collaboration dans les domaines de la formation professionnelle, des assurances sociales, de l’aide sociale et de la migration. Divers offices ont œuvré, sous la direction de l’Office fédéral du développement territorial (ARE), à l’intégration sociale au sein de villes et communes spécialement sélectionnées (« Projets urbains »).

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 17.10.2012

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact

Département responsable

Département fédéral de justice et police
T
+41 58 462 21 11
Contact

Carte

Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne

Palais fédéral ouest, Berne

Indiquer sur la carte