Ouverture d’un centre d’hébergement pour requérants d’asile à Nottwil

Communiqués, SEM, 17.01.2013

Berne. L’Office fédéral des migrations (ODM) a ouvert, dans le canton de Lucerne, un nouveau centre d’hébergement militaire pour les requérants d’asile récemment arrivés en Suisse. Cette solution doit permettre d’amortir les hausses à court terme du nombre de demandes d’asile.

En se fondant sur un accord passé entre le Département fédéral de justice et police (DJFP) et le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports(DDPS), l’ODM a ouvert aujourd’hui, dans la commune de Nottwil, un centre d’hébergement temporaire pour requérants d’asile. D’une capacité maximale de 186 personnes, il devrait permettre d’accueillir des requérants durant les six prochains mois. Dans ce cadre, l’ODM collabore étroitement avec les autorités du canton de Lucerne et de la commune de Nottwil ainsi qu’avec le centre suisse des paraplégiques, situé à proximité.

Durant l’exploitation du centre, une entreprise de sécurité sera présente sur place 24 heures sur 24. Par ailleurs, un groupe de suivi, constitué de représentants de la commune de Nottwil, du canton de Lucerne, de l’armée, du centre suisse des paraplégiques et de l’ODM, procédera à des échanges continus d’expériences, réévaluera régulièrement la situation et, au besoin, prendra les mesures nécessaires.  

Occuper les requérants d’asile en leur proposant des activités d’intérêt général dans les communes avoisinantes constitue une préoccupation majeure des autorités. Des travaux, tels que le ponçage et la repeinte des bancs publics, divers travaux d’entretien, le ramassage des déchets ou le nettoyage des rives, figurent sur la liste des tâches possibles, actuellement en préparation. A cet égard, les communes et d’autres institutions sont invitées à faire part de leurs éventuelles propositions.

L’ouverture de nouveaux centres d’hébergement de la Confédération favorise la prise en charge rapide et le traitement prioritaire des demandes d’asile. Les personnes ne pouvant rester en Suisse ne doivent, en principe, pas être attribuées à un canton ; en effet, elles doivent être encouragées à quitter le territoire suisse au plus vite.

vers le haut Dernière modification 17.01.2013

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact

Walter Steffen
syndic de Nottwil

 
T +41 79 432 03 27