Nouveau centre fédéral pour requérants d’asile à Zurich

Communiqués, SEM, 01.02.2013. Conférence de presse commune du Conseil municipal de la ville de Zurich et de l’Office fédéral des migrations

Berne. Le Conseil municipal de Zurich met à disposition de l’Office fédéral des migrations (ODM) le site Duttweiler-Areal situé dans le quartier de Zurich West. Le site abritera temporairement un centre de procédure fédéral. Il accueillera à terme 400 à 500 requérants d’asile et permettra de créer près de 100 postes de travail. Dans une première phase, il servira à tester de nouvelles procédures d’asile. L’ODM compte mettre à profit cette phase de test afin de recueillir des informations précieuses en vue de la restructuration en profondeur du domaine de l’asile, laquelle vise à accélérer les procédures d’asile.

Lors de la conférence nationale sur l’asile du 21 janvier dernier, la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont adopté une déclaration commune dans laquelle ils s’engagent à restructurer à moyen terme le domaine de l’asile dans le but d’établir des procédures plus rapides et équitables sous l’angle de l’Etat de droit. A cette fin, il est nécessaire de revoir les déroulements et les processus actuels. Il est également impératif que la collaboration entre les partenaires impliqués (Confédération, cantons, villes, communes, œuvres d’entraide, etc.) se fasse sans accroc. Afin d’éprouver l’organisation et les interfaces de ces nouvelles procédures, la Confédération requiert un site plus grand, sur lequel elle peut installer un centre de procédure fédéral temporaire.

Utilité incontestable pour la population de Zurich

Le Conseil municipal de Zurich a décidé de mettre à disposition de l’ODM le site Duttweiler-Areal situé dans le quartier de Zurich West. Le Conseil municipal entend ainsi contribuer de manière constructive à la politique d’asile et assumer la part de responsabilité qu’il porte conjointement avec la Confédération, les cantons, les villes et les communes. Un tel centre présente de solides avantages aussi bien pour la ville que pour la population. En effet, la Confédération versera, conformément aux prescriptions légales, une indemnité à la ville de Zurich pour les frais engendrés par le projet. Les personnes admises dans le nouveau centre de procédure fédéral seront imputées sur le contingent d’environ 1900 requérants d’asile que la ville de Zurich est tenue d’accueillir. En outre, la ville devrait réaliser des économies annuelles de plus d’un million de francs du fait qu’elle aurait près de 500 personnes en moins à encadrer et à héberger. Ce centre devrait également lui permettre de réduire nettement son investissement dans la recherche de logements pour les requérants d’asile sur un marché de l’immobilier local déjà tendu. Enfin, la Confédération assurera la sécurité et la scolarisation des enfants dans le centre fédéral, déchargeant ainsi les écoles du quartier.

Site adéquat, exploitation prévue pour 15 ans

Aux yeux de l’ODM, Zurich réunit les conditions adéquates pour mettre à l’épreuve les nouvelles procédures dans une exploitation à plus grande échelle. L’ODM compte louer le site pour une durée de 15 ans. Un centre de procédure ordinaire doit voir le jour dans les locaux une fois la phase de test achevée.

La planification se trouve encore à un stade précoce. Les investigations menées ont cependant permis de conclure que, dans son ensemble, le site est adéquat. Les voies de droit usuelles peuvent être saisies contre l'autorisation du projet de construction, lequel doit encore être élaboré. La ville de Zurich établira dans les meilleurs délais un avant-projet de construction qui devra naturellement s’intégrer dans ce quartier vivant. La Confédération et la ville concluront ensuite une convention détaillée, laquelle règlera notamment les questions d’indemnités. Aucun coût supplémentaire ne se répercutera sur la ville.

La réalisation du projet ne pourra se faire qu’avec l’approbation du Conseil municipal et des organes fédéraux. Ainsi, le financement du projet doit être adopté par le Parlement, qui doit également être consulté au sujet de l’ordonnance nécessaire pour la phase de test. L’objectif visé consiste à ouvrir le centre l’hiver prochain.

 

vers le haut Dernière modification 01.02.2013

Contact

 

Martin Waser
conseiller municipal
chef des services sociaux de la ville de Zurich

 
T +41 44 412 60 12

 

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact