Soutien financier de deux projets suisses par le Fonds pour les frontières extérieures

Communiqués, SEM, 28.10.2013

Berne. L’Union européenne (UE) soutient, à hauteur d’environ 5,7 millions d’euros, deux projets suisses destinés à améliorer la protection des frontières extérieures de l’espace Schengen. Pour la première fois, un projet cantonal a été pris en compte. Les deux projets visent à accroître l’efficacité des contrôles lors de l’entrée dans l’espace Schengen et, partant, la sécurité.

Modernisation des infrastructures

En tant qu’autorité chargée du contrôle de la frontière à l’aéroport de Kloten, la police cantonale de Zurich entend moderniser les infrastructures en recourant aux dernières technologies. Cette démarche lui permettra de satisfaire aux exigences de Schengen en cours de développement et de renforcer la sécurité de la frontière extérieure de Schengen à l’aéroport zurichois. Dans le cadre de la lutte contre la migration illégale, le trafic des personnes et la criminalité transfrontalière, il importe d’identifier plus rapidement les personnes qui ne sont pas munies des documents de voyage nécessaires ou qui présentent des pièces de légitimation falsifiées. La modernisation doit également contribuer à alléger les contrôles au passage des frontières des personnes qui voyagent en toute légalité.

Deuxième génération du Système d’information Schengen (SIS ll)

Réalisé par l’Office fédéral de la police, le deuxième projet porte sur l’introduction du nouveau Système d’information Schengen de deuxième génération (SIS II) et sur la connexion à ce système. L’objectif du SIS II est d’améliorer la collaboration au sein de l’espace Schengen dans le cadre de la lutte contre la criminalité internationale et la migration illégale. Ce système permet d’effectuer, dans l’ensemble de l’espace Schengen, des recherches par matière ou par personne en très peu de temps. La Suisse est passée au SIS II avec succès le 9 avril 2013. Afin d’assurer le passage au nouveau système informatique, des supports de cours ont été spécialement élaborés à l’intention des utilisateurs (police, corps des gardes-frontière, autres institutions). D’autres améliorations et développements à apporter à la partie nationale du SIS (N-SIS) doivent permettre de garantir que l’extension et l’automatisation des processus soient maintenues au niveau le plus élevé possible.

Le Fonds pour les frontières extérieures, un fonds de solidarité

Le Fonds pour les frontières extérieures est un fonds de solidarité destiné à soutenir tout particulièrement les Etats membres de Schengen qui, en raison de l’étendue de leurs frontières terrestres ou maritimes, sont confrontés à des coûts élevés en matière de protection des frontières extérieures de l’espace Schengen. Il doit contribuer à améliorer la protection de ces frontières et à réduire l’immigration illégale. En revanche, il doit aussi faciliter et accélérer l’entrée des ayants droit.

Le programme conçu pour l’année 2013 est le dernier programme de l’actuel Fonds pour les frontières extérieures prévu pour la période allant de 2007 à 2013. Le prochain cadre financier de l’UE s’étendant de 2014 à 2020 envisage de mettre sur pied un fonds pour la sécurité intérieure. La Suisse y participera dans le cadre du volet "Frontières".

vers le haut Dernière modification 28.10.2013

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact