Le Conseil fédéral fait le point sur la politique migratoire extérieure de la Suisse

Communiqués, Le Conseil fédéral, 14.06.2013

Berne. Le Conseil fédéral a passé aujourd’hui en revue les activités relevant de la politique migratoire extérieure depuis 2011 et débattu des perspectives pour la seconde moitié de 2013. À cet effet, il a pris acte des travaux réalisés par la structure interdépartementale de coopération en matière de migration internationale (structure IMZ) qu’il a instituée en 2011.

Se référant à une note de discussion du Département fédéral de justice et police (DFJP) et du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), le Conseil fédéral a passé en revue les activités de la structure IMZ depuis son institution en février 2011. Placée sous la direction du DFJP et du DFAE, cette structure vise principalement à assurer une politique migratoire extérieure cohérente en y associant tous les acteurs concernés de l’administration fédérale.

En 2011 et 2012, les activités de politique migratoire extérieure ont porté notamment sur la mise en œuvre des partenariats migratoires avec la Bosnie et Herzégovine, la Serbie et le Kosovo, sur l’instauration de partenariats migratoires avec le Nigéria et la Tunisie, sur la protection des réfugiés dans les États de provenance (programmes de Protection dans la Région), au Proche-Orient par exemple, sur l’élaboration et le déploiement d’une stratégie globale pour la Corne de l’Afrique ainsi que sur la présidence suisse du Forum Mondial sur la Migration et le Développement (GFMD).

Partenariats migratoires

En 2013, la coopération internationale en matière de migrations se concentrera sur le développement des partenariats migratoires existants, avec toutes les activités qu’ils englobent concernant les migrations régulières, le retour, la protection, ainsi que la migration et le développement. Un autre point important sera la poursuite du dialogue sur la migration avec l’Algérie et le Maroc, dans le but d’améliorer la collaboration en matière de retours dans le cadre d’une approche globale. Il s’agira enfin de renforcer l’engagement sur le Proche-Orient (Syrie) et dans la Corne de l’Afrique.

La Suisse s’engage aussi dans d’autres domaines, par exemple en faveur de la signature d’accords migratoires bilatéraux réglant des questions de retour et de réintégration. Sur ce plan, des résultats concrets ont été obtenus au début de 2013, lorsque la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a signé des accords en ce sens avec la République démocratique du Congo et l’Angola. Le Dialogue de haut niveau sur les migrations et le développement, qui aura lieu en octobre 2013 à New York, à l'occasion de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies, constituera un moment privilégié de la politique migratoire multilatérale.

vers le haut Dernière modification 14.06.2013

Contact

Contact / renseignements

Karl Lorenz Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 10 54
Contact

Département responsable

Département fédéral de justice et police
T
+41 58 462 21 11
Contact

Carte

Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne

Palais fédéral ouest, Berne

Indiquer sur la carte