Un groupe d'experts élabore des mesures de protection pour les personnes travaillant dans le domaine de l'érotisme

Communiqués, Le Conseil fédéral, 03.07.2013

Berne. Un groupe d'experts concevra d'ici janvier 2014 des mesures de protection destinées aux personnes travaillant dans le domaine de l'érotisme. Le DFJP a informé aujourd'hui le Conseil fédéral de la création de ce groupe. En 2012, le Conseil fédéral a mené une procédure de consultation relative à la suppression du statut d'artiste de cabaret. Les nombreuses prises de positions remises mettent en évidence la nécessité d'agir dans l'ensemble du domaine de l'érotisme.

Le statut d'artiste de cabaret, institué afin de protéger cette catégorie de travailleurs, existe dans sa forme actuelle depuis les années 90. Le Conseil fédéral estime qu'en dépit d'une réglementation stricte, le statut ne remplit pas suffisamment sa fonction protectrice. Dans l'ensemble, les rapports de travail des femmes travaillant dans le domaine de l'érotisme peuvent être qualifiés de précaires. C'est pourquoi le Conseil fédéral a ouvert, en juin 2012, la procédure de consultation relative à l'abrogation de la réglementation actuelle.

Compte tenu des nombreuses prises de position remises dans le cadre de la procédure de consultation, le Département fédéral de justice et police (DFJP) a décidé d'agir à plusieurs niveaux. En effet, il y a un besoin général d'agir dans un cadre qui dépasse le milieu des cabarets. Un groupe d'experts placé sous la direction de l'ancienne conseillère d'Etat Kathrin Hilber a donc été mis en place avant de décider s'il y a lieu de supprimer ou non le statut d'artiste de cabaret.

Le groupe d'experts soumettra des propositions visant à améliorer la protection des femmes qui travaillent dans le domaine de l'érotisme. Il se penchera notamment sur des mesures relevant du droit du travail, de la protection des victimes, de la prévention et de la coopération internationale. Le groupe d'experts se compose de représentants d'organisations de protection des droits de la femme dans le domaine de l'érotisme, des partenaires sociaux, des cantons et des services fédéraux concernés.

Le groupe d'experts entamera ses travaux en août 2013 et présentera un rapport à la cheffe du DFJP d'ici janvier 2014.

vers le haut Dernière modification 03.07.2013

Contact

Contact / renseignements

Département fédéral de justice et police
T
+41 58 462 21 11
Contact

Département responsable

Département fédéral de justice et police
T
+41 58 462 21 11
Contact

Carte

Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne

Palais fédéral ouest, Berne

Indiquer sur la carte

Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne

Palais fédéral ouest, Berne

Indiquer sur la carte