Statistiques de l’asile 2013 : un quart de demandes de moins que l’année précédente

Communiqués, SEM, 24.01.2014

Berne. 21 465 demandes d’asile ont été déposées en Suisse en 2013, ce qui représente une diminution de 25 % par rapport à 2012. Comme dans le même temps, le nombre de demandes en Europe a augmenté de plus de 25 %, la proportion des demandes déposées en Suisse par rapport à l’ensemble des demandes en Europe a diminué de 8,2 % à moins de 5 %. La diminution des demandes déposées en Suisse concerne principalement les pays pour lesquels le taux de reconnaissance est faible ; la Suisse traite ces demandes rapidement et en priorité.

L’Érythrée était une nouvelle fois le principal pays de provenance en 2013, avec 2563 demandes – malgré une diminution de 1844 demandes par rapport à 2012 (- 41,8 %). Pour la première fois depuis 2005, la Suisse n’était ainsi plus parmi les trois premiers pays de destination des requérants d’asile érythréens en Europe. Le deuxième pays de provenance était la Syrie, avec 1901 demandes (+ 672, + 54,7 %), dont 683 émanaient de ressortissants syriens arrivés en Suisse grâce aux facilités accordées pour l’octroi de visas. En raison de la guerre civile qui se poursuit dans ce pays, on compte près de 2,4 millions de réfugiés syriens dans la région. Une petite partie d’entre eux a poursuivi jusqu’en Europe.

Les troisième et quatrième pays de provenance sont le Nigeria, avec 1764 demandes (- 982, - 35,8 %) et la Tunisie, avec 1737 demandes (- 502, - 22,4 %). Le recul du nombre de demandes déposées par des Nigérians et des Tunisiens est vraisemblablement dû au traitement prioritaire par l’ODM des demandes de ressortissants de pays pour lesquels le taux de reconnaissance est faible. D’autres pays de provenance importants en 2013 étaient le Maroc (1068, + 14,7 %), l’Afghanistan (892, - 35,6 %), l’Algérie (792, + 3,9 %), le Kosovo (698, + 20,6 %), le Sri Lanka (684, + 38,5 %) et la Chine (675, - 16,5 %).

Les demandes déposées par des ressortissants de pays des Balkans occidentaux ont considérablement diminué : Serbie (303, - 84 %), Macédoine (115, - 89,9 %) Bosnie-et-Herzégovine (221, - 57,1 %). Ce recul s’est amorcé dès le mois de septembre 2012, lors de l’introduction par l’ODM de la procédure en 48 heures pour les requérants d’asile de pays du Sud-est de l’Europe dont les ressortissants sont exemptés de l’obligation de visa.

Cas plus complexes durant le second semestre

En 2013, 23 966 demandes d’asile ont été réglées en première instance, soit 975 (- 3,9 %) de moins qu’en 2012. Avec la stratégie de traitement adoptée par l’ODM, le nombre de cas Dublin (possibilité d’un transfert vers un autre État compétent pour mener la procédure et exécuter le renvoi) et de demandes peu fondées a nettement baissé à partir du milieu de l’année. Le nombre de demandes pouvant être traitées relativement rapidement ayant diminué, davantage de ressources ont pu être consacrées à des cas pendants, plus complexes. Le traitement des quelque 9000 demandes d’asile déposées dans les Ambassades suisses de Damas et du Caire par des ressortissants irakiens entre 2006 et 2008 a également pu être terminé.

En 2013, 3167 personnes ont obtenu l’asile en Suisse (2012 : 2507, + 26,3 %). Le taux de reconnaissance était ainsi de 15,4 % (2012 : 11,7 %). Une décision de non-entrée en matière a été rendue dans 10 997 cas (- 21,5 %), dont 7078 (- 22,5 %) concernaient des procédures Dublin. 6404 demandes ont été rejetées (+ 30 %) et 3398, classées (- 2,9 %). 4922 personnes ont quitté le territoire de manière contrôlée par leurs propres moyens (- 22 %). 3685 personnes ont été rapatriées vers leur pays d’origine ou vers un État tiers (2012 : 3633), et 4067 personnes (4404) vers un État Dublin. 6821 personnes (6964) ont quitté le territoire sans annoncer leur départ.

Moins de demandes en décembre

1782 demandes ont été déposées en décembre 2013, ce qui représente une diminution de 9 % (- 176 demandes) par rapport au mois précédent. Les principaux pays de provenance étaient la Syrie (384, -15,8 %), l’Érythrée (232, + 14,3 %), le Sri Lanka (122, + 28,4 %), la Tunisie (101, + 2 %), l’Afghanistan (76, + 58,3 %), le Maroc (68, - 20,9 %), le Nigeria (68, -24,4 %), le Kosovo (53, +71 %), la Somalie (50, - 28,6 %) et la Géorgie (49, - 3,9 %).

1693 demandes ont été réglées en première instance (- 12,9 %) et 302 personnes ont obtenu l’asile (- 8,8 %). La Suisse a sollicité un transfert vers un État Dublin pour 759 personnes (- 10 %) et a reçu 533 demandes de transfert (-0,7 %). Dans 283 cas, la compétence de la Suisse a été refusée (- 2,1 %) ; 52 personnes ont été transférées en Suisse dans le cadre de l’accord de Dublin (- 23,5 %) et 242 personnes (- 15,4 %) ont été transférées par la Suisse vers l’État compétent pour le traitement de leur demande. 810 personnes du domaine de l’asile ont quitté la Suisse en décembre (- 5,7 %).

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 24.01.2014

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact