Simonetta Sommaruga en Jordanie

Communiqués, DFJP, 10.07.2014

Berne. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga était en visite en Jordanie mercredi et jeudi. Elle a rencontré à Amman le Premier ministre Abdullah Ensour et deux autres membres du gouvernement. Dans le nord du pays, à la frontière avec la Syrie, elle a visité le camp de réfugiés de Zaatari et le centre d’accueil d’Al Sarhan. Mme Sommaruga s’est montré impressionnée par l’engagement de la Jordanie en faveur des plus de 600 000 réfugiés que ce pays de 6,5 millions d’habitants a accueillis depuis le début du conflit en Syrie. Elle a par ailleurs annoncé de l’aide supplémentaire de la Suisse.

Des réfugiés de Syrie, camp de Zaatari (source: DFJP).
Des réfugiés de Syrie, camp de Zaatari (source: DFJP).

Mme Sommaruga a rencontré mercredi, dans la capitale jordanienne, Amman, le Premier ministre Abdullah Ensour, le ministre du Plan et de la coopération internationale Ibrahim Saif et le ministre de l’Intérieur Hussein Hazza Al-Majali. Au cours des discussions, elle s’est informée notamment de la situation des réfugiés dans le pays. Mme Sommaruga a ensuite eu des échanges avec des représentants d’organisations internationales et d’organisations non gouvernementales.

Jeudi, la conseillère fédérale a visité le camp de réfugiés de Zaatari, dans le nord du pays, que gère le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Ouvert au milieu de l’année 2012, le camp accueille en ce moment près de 90 000 personnes, en grande partie des femmes, des enfants et des jeunes. Mme Sommaruga s’est ensuite fait une idée de la situation au centre d’accueil d’Al Sarhan, dans lequel le Comité international de la Croix-Rouge fournit une contribution dans le domaine de la santé. Après plus de trois ans de guerre en Syrie, près de 3 millions de réfugiés sont enregistrés dans la région, dont environ 600 000 en Jordanie, un pays qui compte 6,5 millions d’habitants. Plus de 80 % des réfugiés ne vivent pas dans des camps mais dans différentes villes et communes, principalement dans le nord du pays. Dans certaines communes, le nombre d’habitants a doublé depuis le début du conflit en Syrie en 2011.

Aide sur place

Depuis le début du conflit, la Suisse a investi au total 85 millions de francs dans la région pour de l’aide sur place, dont 15 millions en Jordanie. Ces sommes sont destinées à soutenir directement non seulement les réfugiés, mais aussi la population locale, par un appui ciblé aux communes accueillant un grand nombre de réfugiés. Le soutien de la Suisse a par exemple permis de rénover 29 écoles, fréquentées par environ 25 000 enfants. D’autres projets aident des communes à assurer la fourniture de services de base comme l’eau, l’électricité et d’autres prestations.

La conseillère fédérale s’est informée de la situation auprès d’autorités communales et a visité un programme de formation destiné à des jeunes femmes dans le nord du pays. Elle a par ailleurs annoncé une aide supplémentaire de la Suisse, d’un montant d’environ un million de francs, pour un projet de l’ONU visant à aider des familles jordaniennes à agrandir leur maison ou leur appartement pour qu’elles puissent ensuite louer des chambres à des réfugiés.

Eduard Gnesa, ambassadeur extraordinaire chargé de la collaboration internationale en matière de migrations, et Mario Gattiker, directeur de l’Office fédéral des migrations, ont accompagné Simonetta Sommaruga pour cette visite de travail.

vers le haut Dernière modification 10.07.2014

Contact

Contact / renseignements

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18
Contact

Département responsable

Département fédéral de justice et police
T
+41 58 462 21 11
Contact

Carte

Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne

Palais fédéral ouest, Berne

Indiquer sur la carte