Statistique en matière d’asile 2014

Communiqués, SEM, 22.01.2015

Berne. En 2014, 23 765 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit presque 11 % de plus que l’année précédente. Cette évolution résulte des nombreuses zones de crise et de conflits sur le pourtour méditerranéen et sur le continent africain. En effet, un grand nombre de migrants a fui ces régions et est entré illégalement en Italie par voie maritime. En conséquence, le nombre des demandes d’asile a augmenté de manière significative en Europe ; celles déposées en Suisse représentent 4 % du total européen. Les ressortissants érythréens ont formé le plus grand groupe de requérants d’asile, devant les Syriens et les Sri-lankais.

Le nombre des débarquements en Italie et dans d’autres pays méditerranéens a connu une forte hausse en 2014. A lui seul, le Sud de l’Italie a vu plus de 170 000 personnes arriver sur son sol par la méditerranée, soit quatre fois plus qu’en 2013. Cet afflux de requérants a eu des répercussions sur la migration dans tout l’espace européen, y compris en Suisse. Ainsi, en 2014, les demandes d’asile en Europe ont atteint des proportions inégalées depuis le début des années 1990. L’augmentation des demandes en Suisse est restée modérée en comparaison avec celle enregistrée pour l’ensemble de l’Europe.

En 2014, 23 765 personnes ont déposé une demande d’asile en Suisse, soit 2300 de plus qu’en 2013 (+11 %). Le nombre de demandes d’asile enregistrées en Europe a augmenté d’environ 35 %, passant de près de 444 000 en 2013 à environ 600 000 en 2014. La part suisse ne représente toutefois plus que 4,0 % du total des demandes déposées en Europe en 2014, alors qu’elle s’élevait encore à 4,8 % en 2013.

L’Erythrée, principal pays de provenance

En 2014, l’Erythrée a été le principal pays de provenance des requérants d’asile en Suisse. En effet, 6923 ressortissants érythréens ont déposé une demande d’asile dans notre pays, soit 4360 de plus que l’année précédente (+ 170 %). Cette hausse est directement liée à l’évolution des débarquements dans le Sud de l’Italie, qui a atteint son pic durant l’été. De juin à août 2014, chaque mois, plus de 1000 Erythréens ont demandé l’asile en Suisse. Les mois suivants, le nombre de demandes a nettement diminué. En décembre, seuls 185 Erythréens ont encore déposé une demande d’asile en Suisse.

Le deuxième pays de provenance en 2014 a été la Syrie, avec 3819 demandes (+ 1918, soit + 101 %). La raison en est le conflit qui s’enlise en Syrie et dans cette région du monde. Le troisième pays de provenance a été le Sri Lanka, avec 1277 demandes (+ 87 %). Cette forte augmentation s’explique avant tout par la situation toujours tendue qui règne dans ce pays de provenance. La pratique suisse en matière d’asile concernant le Sri Lanka tient compte de l’évolution de la situation sur place et a été adaptée en conséquence courant 2014.

Davantage de demandes d’asile réglées en première instance

Au cours de l’année 2014, l’Office fédéral des migrations a liquidé 26 715 demandes d’asile en première instance, soit 2749 de plus (+ 12 %) qu’en 2013. 6199 personnes ont obtenu l’asile (+ 96 %). Le taux de reconnaissance (octroi de l’asile) a ainsi été de près de 26 % (2013 : 15 %).

Pour sa part, le taux de protection (proportion des cas d’octroi de l’asile et d’admission provisoire sur la base d’une décision de première instance) s’est élevé à 58 % (2013 : 30 %). Cette hausse est due au fait qu’une majorité de requérants remplissait les conditions légales d’admission en Suisse en raison d’une situation de guerre ou de persécution. De plus, la part des demandes d’asile manifestement infondées a baissé par rapport à l’ensemble des demandes d’asile.

Demandes d’asile toujours en baisse en décembre

Comme en octobre et en novembre, le nombre des débarquements au Sud de l’Italie a diminué en décembre 2014 pour des raisons météorologiques. En parallèle, le nombre des demandes d’asile enregistrées en Suisse a baissé de 11 %, notamment en raison de la diminution des demandes de ressortissants érythréens. En décembre, 1514 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, dont 203 par des ressortissants syriens.

Infos complémentaires

Documents

Dossier

vers le haut Dernière modification 22.01.2015

Contact

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact