Asile : statistiques du 2e trimestre 2015

Communiqués, SEM, 20.07.2015

Berne. La Suisse a enregistré 7384 demandes d’asile pour la période d’avril à juin 2015, soit 2000 demandes de plus qu’au cours de la même période en 2014 et 2895 demandes de plus qu’au premier trimestre 2015. Cette hausse s’explique avant tout par l’augmentation du nombre de demandes d’asile de ressortissants érythréens qui sont arrivés dans le sud de l’Italie en franchissant la Méditerranée centrale. Le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) estime que, comme les années précédentes, le nombre de demandes d’asile affichera une baisse durant l’automne, puis sera conforme aux prévisions en fin d’année.

En juin, la Suisse a reçu 3805 demandes d’asile, soit 1602 de plus qu’en mai. En tout, 11 873 personnes ont ainsi déposé une demande d’asile au cours du premier semestre 2015, soit 1595 de plus que durant les six premiers mois de l’année précédente (+16 %). A l’échelle européenne, l’augmentation du nombre de demandes d’asile déposées en Suisse est modérée : de janvier à mai 2015, les Etats membres de l’UE et de l’AELE ont reçu au total quelque 335 000 demandes, ce qui correspond à une hausse de 68 % par rapport à la même période en 2014 (199 000 demandes). Sur l’ensemble des demandes présentées en Europe, la part des demandes d’asile déposées en Suisse a diminué de plus de moitié depuis 2012.

L’expérience montre que l’augmentation du nombre de requérants d’asile au deuxième trimestre est également un phénomène saisonnier. En effet, la persistance des crises qui sévissent dans les pays de provenance et de transit des requérants ainsi que l’amélioration des conditions météorologiques durant l’été expliquent la hausse du nombre de migrants qui tentent la traversée de la Méditerranée centrale en direction de l’Europe. Pour l’année 2015, le SEM table sur environ 29 000 demandes d’asile (à 2500 près).

Afin de faire face à l’augmentation du nombre de demandes d’asile, le SEM a créé ces derniers mois de nouvelles places d’hébergement, en collaboration étroite avec les autorités cantonales et communales. Jusqu’à présent, la Confédération et les cantons ont pu accueillir et répartir rapidement tous les requérants d’asile entre les cantons dans le respect des prescriptions légales.

Les pays de provenance les plus représentés au cours du deuxième trimestre 2015 étaient l’Erythrée (3238 demandes), la Somalie (455 demandes), le Sri Lanka (405 demandes) et la Syrie (390 demandes). Par rapport au premier trimestre 2015, le nombre de demandes émanant de ressortissants érythréens et somaliens était à la hausse (+ 2676 et + 264 demandes respectivement), tandis que les demandes déposées par des Sri-Lankais affichaient une légère baisse (- 30 demandes) et que celles formulées par des Syriens étaient pratiquement stables (- 1 demande).

Entre avril et juin 2015, 6764 demandes ont pu être réglées en première instance, soit 633 de moins qu’au trimestre précédent (- 9 %). Fin juin 2015, 15 268 demandes d’asile étaient pendantes en première instance, soit 1069 de plus qu’au trimestre précédent (+ 8 %).

Durant la période sous revue, 2074 personnes ont quitté la Suisse ou ont été rapatriées, soit 10 % de moins qu’au premier trimestre 2015 (2300). 604 d’entre elles ont été transférées dans le cadre de la procédure Dublin vers l’Etat compétent pour traiter leur demande.

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 20.07.2015

Contact

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact