La Confédération et les cantons poursuivent la planification prévisionnelle dans le domaine de l’asile

Mots-clés: Asile

Communiqués, DFJP, 03.12.2015

Berne. Les comités directeurs de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) et de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) ont rencontré jeudi la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga et des représentants du Secrétariat d’État aux migrations (SEM) et du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) pour dresser un état des lieux du domaine de l’asile. Ils ont fait le point sur la planification prévisionnelle qui doit permettre d’assurer que l’accueil et l’enregistrement des requérants d’asile puissent continuer à se faire en bon ordre.

Le Département fédéral de justice et police (DFJP) et les comités directeurs de la CDAS et de la CCDJP avaient décidé, le 13 novembre 2015, d’établir ensemble une planification prévisionnelle visant notamment à garantir que les capacités nécessaires à l’enregistrement et à l’hébergement des personnes arrivant en Suisse pour y déposer une demande d’asile continuent d’être disponibles dans les prochaines semaines et les prochains mois. À cette fin, il s’agit de clarifier à quels hébergements la Confédération et les cantons doivent recourir dans différents scénarios.

Le groupe de travail – réunissant des représentants de la Confédération et des cantons – qui planche sur cette planification a été chargé ce jeudi de poursuivre ses travaux et de dire d’ici au 21 décembre 2015 quelles autres installations de l’armée et de la protection civile pourraient être mises en service pour accueillir 2500 requérants supplémentaires. Le groupe de travail a également été chargé d’établir d’ici à la fin du mois de janvier 2016 un inventaire des autres hébergements disponibles et un mécanisme de répartition.

Le nombre de nouvelles demandes d’asile continue d’augmenter : après le dépôt de 4750 demandes en octobre, on en a compté quelque 5700 en novembre 2015. En parallèle, la Confédération a augmenté ses capacités d’hébergement, qui sont passées de 2300 places au début de l’année à environ 5000 actuellement. La dernière addition s’est faite grâce à l’ouverture d’un centre fédéral temporaire sur la place d’armes de Thoune. Malgré un léger recul des arrivées quotidiennes, les hébergements ordinaires de la Confédération sont pleins et les cantons ont eux aussi besoin de trouver des places supplémentaires pour accueillir les requérants qui leur sont attribués. C’est sur ce point que la planification prévisionnelle doit amener des résultats concrets.

Concernant l’État-major spécial Asile, les participants à la réunion d’aujourd’hui étaient tous d’avis que sa convocation n’est pas nécessaire à l’heure actuelle, car les tâches à effectuer peuvent l’être avec les structures actuelles. La Confédération poursuivra de manière rigoureuse sa stratégie actuelle qui consiste à traiter en priorité les demandes manifestement peu fondées et celles pour lesquelles un autre État Dublin est compétent. L’exécution des renvois doit aussi être poursuivie de manière systématique.

vers le haut Dernière modification 03.12.2015

Contact

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18
Contact
Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact

CCDJP
Secrétariat général

T +41 31 318 15 05

Contact

   

CDAS
Secrétariat général

T +41 31 320 29 99

Contact