Le Conseil fédéral adopte le rapport 2015 sur la politique migratoire extérieure

Communiqués, Le Conseil fédéral, 03.06.2016

Berne. Le Conseil fédéral a adopté aujourd’hui son rapport 2015 sur les activités concernant la politique migratoire extérieure de la Suisse. L’année sous revue a été marquée par l’intensification des conflits en Syrie et en Irak, lesquels ont contribué de manière déterminante à la hausse des demandes d’asile en Europe. En 2015, la Suisse s’est fortement engagée en faveur de solutions durables dans les régions en crise. Son engagement s’est manifesté par une aide humanitaire sur le terrain, une coopération au développement sur le long terme et une promotion de la paix. Au niveau multilatéral, l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable a constitué un succès notoire.

Compte tenu de la situation sur le plan des réfugiés dans les Etats situés autour de la Méditerranée, la Suisse a encore renforcé son engagement en matière de politique migratoire extérieure le long de la route migratoire orientale. A titre d’exemple, les relations exemplaires que la Suisse entretient avec la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo et la Serbie dans le cadre des partenariats migratoires lui ont permis d’aider rapidement et efficacement ces Etats à surmonter les nouveaux défis auxquels ils ont été confrontés.

La collaboration avec l’Union européenne (UE) et ses Etats membres s’est fortement renforcée dans le domaine migratoire en 2015. La Suisse a participé aux discussions menées au niveau européen afin de surmonter la crise, et elle a œuvré en faveur de la recherche de solutions communes solidaires et équitables au sein de l’Europe. Qui plus est, la Suisse a décidé de participer volontairement aux programmes de l’UE visant à répartir les personnes à protéger enregistrées en Italie et en Grèce ainsi qu’au programme de réinstallation de l’UE.

Autre point fort de la politique migratoire extérieure au cours de l’année sous revue : l’aide apportée sur place. L’objectif immédiat de l’action menée par la Suisse dans les régions touchées par les conflits en Syrie et en Irak est non seulement de contribuer à la recherche de solutions politiques, mais également d’offrir une protection effective et un soutien humanitaire à la population civile ("Protection in the Region"). La Suisse a par ailleurs soutenu des programmes et des projets destinés à améliorer la protection des personnes déplacées dans la Corne de l’Afrique. 

Agenda 2030 pour le développement durable

Outre son engagement bilatéral dans plusieurs Etats, la Suisse a œuvré en faveur de mesures au niveau multilatéral au cours de l’année sous revue. Parmi les étapes importantes franchies en 2015, il convient de relever l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Cet outil souligne que la migration ne doit pas être perçue comme la conséquence d’un échec de la coopération au développement mais comme un élément essentiel du développement durable. Ces dernières années, la Suisse a activement et substantiellement participé à ce changement de paradigme.

vers le haut Dernière modification 03.06.2016

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact

Département responsable

Département fédéral de justice et police
T
+41 58 462 21 11
Contact
Département fédéral des affaires étrangères
T
+41 58 462 21 11
Contact

Carte

Département fédéral de justice et police

Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne

Palais fédéral ouest, Berne

Indiquer sur la carte