Conseil Justice et affaires intérieures de l’UE : Simonetta Sommaruga s’engage en faveur d’un système Dublin à l’épreuve des crises

Communiqués, DFJP, 13.10.2016

Berne. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a participé ce jeudi à Luxembourg à la réunion du Conseil Justice et affaires intérieures (Conseil JAI) de l’UE. Les mesures pour répondre à la crise des réfugiés et à la pression migratoire ont été au cœur des discussions. La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) s’est entretenue, en marge de la rencontre, avec le ministre allemand de l’intérieur Thomas de Maizière sur les questions liées à la migration irrégulière.

Les défis persistants concernant la situation migratoire en Méditerranée et la mise en œuvre du programme de relocalisation de requérants d’asile ont été deux des points à l’ordre du jour du Conseil JAI. Concernant le programme de relocalisation, la Suisse s’était déclarée disposée, en 2015 déjà, à accueillir un premier contingent de 1500 requérants d’asile se trouvant en Grèce et en Italie. Il est important que les États Schengen se soutiennent et fassent preuve de solidarité les uns envers les autres, a réitéré Madame Sommaruga.

Pour un système Dublin à l’épreuve des crises

Dans le même temps, il est indispensable que tous les États assument leurs responsabilités et s’acquittent de leurs obligations. La Suisse se réjouit par conséquent des efforts déployés par l’UE pour renforcer l’espace Schengen et Dublin et le rendre plus résistant aux crises. Un des objectifs est de parvenir à une répartition plus équitable des charges liées à l’accueil de personnes à protéger.

Les ministres ont en outre fait le point sur la mise en place du Corps européen de garde-frontières et de garde-côtes. La nouvelle agence est opérationnelle depuis la semaine dernière.

La Suisse et l’Allemagne intensifient leur coopération et renforcent leur soutien à l’Italie

En marge de la réunion du Conseil JAI, Madame Sommaruga a rencontré le ministre allemand de l’intérieur Thomas de Maizière pour un entretien bilatéral. Ils ont pris acte d’un plan d’action par lequel la Suisse et l’Allemagne se proposent d’intensifier encore leur bonne coopération opérationnelle dans le domaine de la migration irrégulière. Les deux pays confirment par ailleurs leur volonté de s’engager pour une réforme fondamentale du Système Dublin qui offre de meilleures possibilités de gestion en matière d’asile et consacre la solidarité entre les États Dublin. La Suisse et l’Allemagne sont favorables, à cet égard, à une mise en œuvre accélérée au niveau de l’UE des décisions arrêtées en matière de relocalisation.

Toutes les mesures retenues dans le plan d’action entendent s’attaquer aux causes de la migration dite secondaire : il s’agit d’empêcher que les personnes en quête de protection poursuivent leur route vers d’autres pays en leur proposant des solutions alternatives. Un des axes envisagés mise sur une collaboration plus étroite encore avec l’Italie en matière de politique migratoire : il est prévu d’augmenter sensiblement les effectifs d’experts allemands et suisses dans les centres d’accueil – ou hotspots – en Italie afin d’aider à l’enregistrement des personnes. En outre, les patrouilles communes de la police des frontières allemande et du Corps suisse des gardes-frontière seront intensifiées.

Une rencontre sera organisée prochainement entre les secrétaires d’État compétents de l’Allemagne et de la Suisse pour traiter de la mise en œuvre de ce plan d’action. L’Italie y sera aussi associée. La rencontre devrait avoir lieu en Suisse.

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 13.10.2016

Contact

Contact / renseignements

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18
Contact

Für Fragen zu den gemeinsame Massnahmen der Schweiz und Deutschlands:

Martin Reichlin Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 93 50
Contact
David Marquis Administration fédérale des douanes
T
+41 58 462 67 43
Contact