Des halles militaires à Brugg aménagées pour servir de centre fédéral pour requérants d’asile

Communiqués, SEM, 02.06.2020

En concertation avec le canton d’Argovie et la ville de Brugg, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a décidé d’aménager des halles militaires de la ville de Brugg pour les utiliser comme centre fédéral pour requérants d’asile. Il entend disposer ainsi de capacités supplémentaires pour mieux respecter les recommandations fédérales visant à lutter contre la contamination par le coronavirus et d’un nombre suffisant de places d’hébergement en cas d’augmentation du nombre de réfugiés.

La Confédération a besoin de davantage de place dans ses centres pour se conformer aux instructions de l’Office fédéral de la santé publique et prévenir les infections par le coronavirus. Les halles Ländi de Brugg se prêtent bien à cet objectif. Ce site d’hébergement supplémentaire permettra au besoin d’alléger la charge d’autres centres fédéraux pour requérants d’asile (CFA).

En 2017, en prévision d’une possible hausse rapide du nombre de demandes d’asile, la Confédération, les cantons, l’Association des communes suisses et l’Union des villes suisses avaient déjà prévu d’utiliser les halles du service des automobiles du site Ländi à Brugg (AG), pour une période de trois ans, dans le cadre du plan d’urgence pour l’asile, en vue d’y héberger temporairement des requérants d’asile. À ce jour, cependant, en raison du faible nombre de demandes d’asile déposées, ces halles n’ont jamais encore dû être mises en service ni même aménagées.

Pour l’heure, il est prévu que les halles Ländi de Brugg puissent offrir jusqu’à 230 places d’hébergement, ce qui permettra de garantir la mise en œuvre des règles de distanciation sociale adoptées pour lutter contre le coronavirus.

Les travaux préparatoires, qui prendront plusieurs semaines, débutent avec effet immédiat. Si nécessaire, l’installation disponible pour les besoins du SEM à partir de juillet 2020, et ce, pour une durée maximale de trois ans. La base légale qui permet le prolongement de la durée d’exploitation sans interruption est l’ordonnance COVID-19 asile adoptée par le Conseil fédéral le 1er avril 2020.

Un plan d’exploitation éprouvé

Le CFA de Brugg ne sera mis en service que si les structures d’hébergement des CFA s’avèrent insuffisantes soit en raison des mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus, soit à la suite d’une hausse du nombre de demandes d’asile. S’il y a lieu, le CFA de Brugg entrera en service conformément au plan d’exploitation qui a déjà fait ses preuves dans les autres CFA de Suisse et qui y réglemente toutes les questions liées à l’encadrement, à l’hébergement et à la sécurité. Comme à l’ordinaire, le SEM chargera des prestataires de services externes d’assurer l’encadrement des requérants d’asile et la sécurité à l’intérieur et autour du centre.

vers le haut Dernière modification 02.06.2020

Contact

Information et communication SEM

Courriel

Canton d’Argovie
Stefan Ziegler
Chef du Service social cantonal

Contact
T +41 62 835 29 82
   

Ville de Brugg
Barbara Horlacher
Maire

Contact
T +41 56 461 76 76