La Suisse cède aux États-Unis la présidence de la plus grande conférence internationale sur la réinstallation des réfugiés

Berne-Wabern, 28.06.2021 - Le 28 juin 2021, la Suisse cédera aux États-Unis la présidence des Consultations annuelles tripartites sur la réinstallation (ATCR), la plus grande conférence internationale sur la réinstallation des réfugiés. L'ATCR vise à assurer et à améliorer la coordination en matière de réinstallation entre les États, la société civile et les agences de l'Organisation des Nations Unies.

Depuis 1995, l'ATCR rassemble, sous les auspices du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), des représentants de gouvernements et d'organisations non gouvernementales ainsi que des acteurs internationaux et des réfugiés.

Le but de l'ATCR est de débattre de questions politico-stratégiques et de mobiliser à l'échelle internationale les ressources disponibles dans le domaine de la réinstallation. Les programmes de réinstallation sont destinés à réinstaller de manière durable les réfugiés particulièrement vulnérables dans un État tiers prêt à les accueillir, en leur offrant une pleine protection et la possibilité de s'intégrer. Le HCR estime qu'en 2022 1,47 million de réfugiés dans le monde auront besoin d'être réinstallées

Au mois de juin 2020, la Suisse prenait pour la première fois la présidence de l'ATCR. C'est plus précisément le Secrétariat d'État aux migrations, l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés et le HCR qui ont rempli cette fonction pendant un an. Pour la première fois, ceux-ci ont été assistés dans leur tâche par le Refugee Steering Group, un comité composé de réfugiés.

L'année a été placée sous la devise Strengthening capacities to promote opportunities for refugees in unprecedented times (renforcer les capacités en vue de promouvoir les opportunités pour les réfugiés dans une période sans précédent). Cette devise a permis d'aborder les divers défis liés au domaine de la réinstallation et en particulier de cerner les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les programmes de réinstallation.

Au mois de mai 2021, le Conseil fédéral a approuvé le programme de réinstallation pour les années 2022 et 2023. Après consultation des commissions concernées et du groupe d'accompagnement du programme, il a décidé d'admettre en Suisse durant cette période jusqu'à 1600 réfugiés en situation précaire dans leur pays de premier accueil. À cela s'ajoutera un contingent maximal de 300 réfugiés qui n'ont pu être admis lors du programme précédent, en raison du retard lié à la pandémie de COVID-19.


Adresse pour l'envoi de questions

Information et communication SEM, medien@sem.admin.ch



Auteur

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 11.10.2020

Début de la page

S’abonner aux communiqués

https://www.sem.admin.ch/content/sem/fr/home/sem/medien/mm.msg-id-84163.html