Encouragement précoce

De l’avis unanime de spécialistes, c’est dans les premières années de la vie que se posent des jalons importants en matière éducative. Dans les débats publics, on accorde donc une grande attention au domaine préscolaire.

En matière éducative, il est notoire que l’encouragement précoce revêt une importance capitale dans la mesure où il aide l’enfant à développer ses facultés motrices, linguistiques, cognitives et sociales. Dans cette phase de vie, ses parents le soutiennent par leur affection et une éducation cohérente ; le cas échéant, des éducateurs spécialisés peuvent fournir un encadrement externe de qualité. A cet égard, les enfants issus de familles socio-économiquement défavorisées sont largement désavantagés. Souvent, les effets n’apparaissent que bien plus tard, à travers l’inégalité des chances en début de scolarité et de formation postscolaire et, finalement, sur le marché de l’emploi. Or diverses études montrent que les enfants de migrants, en particulier, tirent un grand profit des offres d’accueil, de formation et d’éducation de la petite enfance.

La tâche de l’encouragement à l’intégration consiste dès lors à identifier précocement les potentiels et les risques et à éliminer les obstacles au moyen de mesures appropriées. Afin de préserver l’égalité des chances, les enfants issus de la migration doivent pouvoir bénéficier d’un accueil, d’une formation et d’une éducation préscolaires d’un haut niveau qualitatif.

L’encouragement précoce est l’un des huit domaines d’encouragement définis dans les programmes d’intégration cantonaux (PIC).


Dialogue CTA «Dès la naissance : entrer dans la vie en bonne santé»

La Conférence tripartite sur les agglomérations (CTA) se consacre à l’encouragement précoce à la faveur de son dialogue sur l’intégration «Dès la naissance : entrer dans la vie en bonne santé», dans le cadre duquel des mesures concrètes sont élaborées afin d’améliorer les conditions du développement physique, psychique et social de l’enfant dès le plus jeune âge. Les mesures sont destinées à tous les enfants, quelle que soit leur origine.

Pour en savoir plus sur les recommandations adoptées par la CTA et sur les projets en cours dans le cadre du dialogue, rendez-vous sur le site Internet du dialogue de la CTA.


Projet pilote d’encouragement de l’intégration dans le domaine préscolaire de 2009 à 2014

Dès 2009, le SEM et la Commission fédérale des migrations (CFM) ont lancé conjointement un projet pilote intitulé «Encouragement de l’intégration dans le domaine préscolaire». Ce projet visait à améliorer l’accès aux offres destinées aux parents et enfants issus de la migration, à renforcer la qualification interculturelle du personnel d’encadrement et à faire avancer les travaux conceptuels en la matière, notamment à l’échelon communal. A la suite d’un appel d’offres, 86 projets innovants ont été soutenus financièrement de 2009 à 2011, à hauteur de 5 millions de francs en tout.

Infos complémentaires

Études / recommandations

Stratégies / réseaux

Liens

    

vers le haut Dernière modification 25.06.2015