La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter reçoit la ministre néerlandaise des migrations Ankie Broekers-Knol

Mots-clés: Asile

Communiqués, DFJP, 20.02.2020

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a reçu jeudi à Berne la ministre néerlandaise des migrations Ankie Broekers-Knol pour une réunion de travail. La réforme envisagée du système de Dublin et les expériences faites par la Suisse avec l’accélération des procédures d’asile ont été au cœur des discussions.

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter salue la ministre néerlandaise des migrations Ankie Broekers-Knol
enlarge_picture

Durant son entrevue avec son homologue néerlandaise, la cheffe du Département fédéral de justice et police a souligné que la Suisse était favorable à une réforme durable du régime de Dublin. Une répartition équitable des responsabilités et une plus grande solidarité entre les États Dublin, associées à un renforcement de la protection des frontières extérieures de l’espace Schengen, sont autant d’éléments indispensables pour rendre le système plus juste et lui donner les moyens de mieux résister aux crises, a-t-elle affirmé.

Cette rencontre a aussi été l’occasion pour Madame Keller-Sutter de présenter à Madame Broekers-Knol les procédures d’asile accélérées, appliquées dans toute la Suisse depuis le 1er mars 2019. Le Secrétariat d’État aux migrations a dressé un premier bilan positif en février 2020 : le nombre des départs volontaires, par exemple, a augmenté de près d’un tiers depuis l’introduction du nouveau système. La ministre néerlandaise a pu se faire une idée en situation réelle des nouvelles procédures durant une visite du centre fédéral pour requérants d’asile de Berne avec le secrétaire d’État aux migrations Mario Gattiker.
 

vers le haut Dernière modification 20.02.2020

Contact

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18
Contact