Aide au retour


L’aide au retour vise à promouvoir le retour des requérants d’asile, qu’il soit autonome ou qu’il découle d’une obligation de quitter la Suisse, et à faciliter leur réintégration dans leur pays de provenance. Ces mesures sont mises en œuvre par le Secrétariat d’Etat aux migrations, en collaboration avec ses partenaires, la Direction du développement et de la coopération et l’Organisation internationale pour les migrations, ainsi qu’avec les services cantonaux et les œuvres d’entraide compétents.

Toutes les personnes relevant du domaine de l’asile peuvent solliciter l’aide au retour auprès des services-conseils en vue du retour situés dans les centres d’enregistrement et de procédure (CEP), dans les centres fédéraux provisoires, dans la zone de transit des aéroports de Genève et de Zurich ou dans les cantons. L’aide au retour peut également être accordée aux réfugiés reconnus qui désirent rentrer dans leur pays d’origine.

Ne peuvent bénéficier de l’aide au retour les personnes ayant commis un délit ni celles ayant commis un abus manifeste pendant ou après la procédure.

Certains groupes de personnes relevant du domaine des étrangers peuvent également solliciter l’aide au retour. Il s’agit des victimes et témoins de la traite d'êtres humains, ainsi que des artistes de cabaret en situation d’exploitation en Suisse.

Infos complémentaires

Documents

Liens

vers le haut Dernière modification 18.01.2017