Réinstallation

Mots-clés: Asile

Des femmes voilées, des enfants et des hommes se tiennent devant un escalier roulant à l’aéroport de Zurich.
enlarge_picture Un groupe de réfugiés syriens atterrit à l’aéroport de Zurich dans le cadre du programme de réinstallation. (photo: SEM © Gerry Amstutz)

Les programmes de réinstallation visent à réinstaller de manière durable les réfugiés particulièrement vulnérables dans un État tiers prêt à les accueillir en leur offrant une pleine protection et la possibilité de s’y intégrer.

Depuis la ratification de la convention de Genève, en 1955, la Suisse a régulièrement accueilli des groupes de réfugiés. Cette politique de contingentement a été bénéfique notamment à des groupes de réfugiés en provenance de Hongrie, du Tibet, d’Indochine (boat people), du Chili, d’Irak, du Soudan, de Tunisie et des pays de l’ex-Yougoslavie.

Lorsqu’une vague de réfugiés en provenance d’ex-Yougoslavie est arrivée la Suisse dans les années 1990, le Conseil fédéral avait décidé de suspendre provisoirement l’admission de groupes de réfugiés.

En 2013, devant l’ampleur de la crise humanitaire en Syrie, le Conseil fédéral s’est réengagé à accueillir des contingents de réfugiés particulièrement vulnérables. Jusqu’au début de l’année 2020, en collaboration avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), au moins 4300 d’entre eux ont été réinstallés en Suisse à la suite de plusieurs décisions ad hoc du Conseil fédéral.

Dans ses décisions du 30 novembre 2018 et du 29 mai 2019, le Conseil fédéral a décidé de continuer à participer au programme de réinstallation du HCR. Il devrait à l’avenir adopter tous les deux ans un programme de réinstallation portant sur 1500 à 2000 réfugiés, ce qui facilitera la planification.

Pour les années 2020 et 2021, le Conseil fédéral a décidé, le 29 mai 2019, d’admettre un maximum de 1600 réfugiés particulièrement vulnérables. L’accent du programme consacré à cet effort humanitaire sera mis sur des groupes provenant de régions en crise au Moyen-Orient ou le long de la route migratoire par la Méditerranée centrale.

Infos complémentaires

Documentation

vers le haut Dernière modification 01.07.2020