Signature d’un accord-cadre de partenariat et de collaboration entre la Suisse et l'Autorité intergouvernementale pour le développement

Communiqués, SEM, 04.07.2014

Berne. Andrea Semadeni, ambassadeur de Suisse en Ethiopie, a, en qualité de représentant de la Suisse, signé aujourd'hui à Addis Abeba un accord-cadre de partenariat et de collaboration avec le secrétaire exécutif de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) Mahboub Maalim. L'accord, qui entre en vigueur à la date de la signature, prévoit une collaboration renforcée entre la Suisse et l'IGAD dans la Corne de l'Afrique en matière de sécurité alimentaire, de migration, de paix et de sécurité, ainsi que dans le domaine scientifique.

La signature intervient après que le Conseil fédéral a donné son aval à l’accord-cadre avec l'IGAD le 6 juin 2014. Ce partenariat permet à la Suisse de mener un dialogue politique avec l'IGAD et ses pays membres, issus de la Corne de l'Afrique, et d'intensifier les effets de l'engagement de la Suisse dans la région, dans le domaine de la sécurité alimentaire, par exemple.

Plus de 50 millions de personnes peuplent les terres arides de la Corne de l'Afrique. Les périodes de sécheresse y sont récurrentes, si bien qu'au cours des dernières décennies, la pénurie chronique de denrées alimentaires est devenue indissociable de la région.

Les catastrophes naturelles ne constituent pas le seul facteur mettant en péril la sécurité alimentaire. Les espaces dans lesquels les éleveurs se rendent sur une base saisonnière pour exploiter au mieux les pâturages et les points d'eau se réduisent fortement. Des questions infrastructurelles ainsi que l'agriculture intensive et l'opacité des droits fonciers sont souvent à l'origine de conflits violents portant sur les zones de pâturage encore disponibles. Dans ce domaine critique des droits fonciers, la Suisse et l'IGAD envisagent une collaboration plus étroite, en particulier dans la mise en œuvre des directives sur les réformes foncières adoptées par l'Union africaine.

L’IGAD, dont les huit pays membres sont situés dans la Corne de l’Afrique, joue un rôle de plus en plus important dans la stabilité et le développement de la région. Dans la Corne de l’Afrique, la coopération transfrontalière coordonnée est déterminante pour apaiser les tensions et instaurer la sécurité au profit des populations.

A la suite de la dernière sécheresse, les pays membres ont convenu d’une stratégie qui, au moyen de mesures d’urgence et de mesures de développement, doit renforcer la capacité d’adaptation de la population de sorte qu’à l’avenir, les sécheresses ne conduisent plus à des famines. L’accès sécurisé aux pâturages, la planification foncière, la gestion durable des sols et de l’eau mais aussi la formation professionnelle et l’accès aux marchés sont autant d’aspects que revêtent les projets initiés et soutenus par la Suisse dans la région en vue d’améliorer la sécurité alimentaire.

Conformément à la stratégie définie par le Conseil fédéral pour la Corne de l’Afrique pour la période 2013-2016, la Suisse traite les facteurs qui sont à l’origine des conflits et de la pauvreté à long terme et donc de la fragilité de la situation dans la région. Ce faisant, elle soutient les processus de transformation des conflits et d’intégration régionale, s’engageant notamment en Somalie, au Kenya, en Ethiopie, au Soudan et au Soudan du Sud.

vers le haut Dernière modification 04.07.2014

Contact

Contact / renseignements

Service d'information DFAE
T
+41 58 462 31 53
Contact