Camp militaire du Glaubenberg reconverti en centre fédéral pour requérants d’asile

Communiqués, SEM, 29.09.2015

Berne. La Confédération crée 400 places d’hébergement supplémentaires pour les requérants d’asile. Le Secrétariat d’Etat aux migrations, le Département fédéral de la défense, de la protection et des sports, le canton d’Obwald et la commune de Sarnen ont convenu d’utiliser le camp militaire du Glaubenberg pour y loger des requérants d’asile dès le 2 novembre 2015.

Au cours des dernières semaines, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a enregistré de nombreux nouveaux requérants d’asile. Aussi les capacités d’hébergement de la Confédération sont-elles arrivées à saturation. Afin de pouvoir assurer correctement le premier accueil et l’enregistrement des requérants d’asile, le SEM a augmenté, depuis le printemps 2015, les capacités d’hébergement de la Confédération, qui sont ainsi passées d’environ 2300 à quelque 3300 lits. Ces efforts ont été accomplis en étroite collaboration avec les cantons et les communes. En accord avec le canton d’Obwald et la commune de Sarnen, la Confédération va maintenant aménager le camp militaire du Glaubenberg en vue d’y loger jusqu’à 400 requérants d’asile, les capacités d’hébergement de la Confédération passant ainsi à environ 3700 lits.

Le SEM et le Département fédéral de la défense, de la protection et des sports (DDPS) prévoyaient initialement de subdiviser le cantonnement du Glaubenberg en deux parties, l’une civile, l’autre militaire, à compter de l’été 2016 et d’utiliser le site en parallèle durant trois années. Cette planification est maintenue à la différence près que le DDPS met ces installations à la disposition du SEM déjà à partir du 2 novembre 2015, pour une durée de six mois. La Confédération met tout en œuvre afin que le camp de ski de fond de la jeunesse suisse puisse se dérouler comme prévu, fin décembre 2015, au camp militaire du Glaubenberg.

Ces nouvelles places d’hébergement seront comptabilisées sur le nombre de requérants qui reviennent au canton d’Obwald selon la clé de répartition existante. En vertu de la règle de compensation en vigueur entre les cantons, aucun autre requérant d’asile ne sera attribué à Obwald.

vers le haut Dernière modification 29.09.2015

Contact

Confédération:

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact

Canton d’OW:
Conseillère d’Etat Maya Büchi-Kaiser
cheffe du Département de la sécurité et de la justice
T +41 41 666 62 19
Contact


Commune de Sarnen:
Manfred Iten, maire
T +41 79 253 00 41