Aménagement de 70 nouveaux postes de travail à Chiasso dans une construction modulaire temporaire destinée à accueillir les bureaux du Secrétariat d’État aux migrations (SEM)

Mots-clés: Autorités

Communiqués, SEM, 27.07.2017

La Confédération soumettra prochainement une demande de permis de construire en vue de mettre en place une structure modulaire temporaire à la Via Milano 23 à Chiasso. Le SEM va ainsi compléter les emplois administratifs pourvus à la Via 1° Agosto à Chiasso par la création de quelque 70 postes dans ces locaux temporaires. L’objectif est de pouvoir mener les procédures d’asile accélérées dès l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’asile et jusqu’à l’ouverture du nouveau centre fédéral pour requérants d’asile (CFA) qui sera édifié à cheval sur les communes de Balerna et de Novazzano.

Pour mener les procédures d’asile accélérées conformément à la nouvelle loi sur l’asile, il convient de créer 100 postes supplémentaires au Tessin et de prévoir la possibilité d’y accueillir, sous un même toit, jusqu’à 350 requérants d’asile. Selon la planification actuelle, la nouvelle loi sur l’asile devrait entrer en vigueur en 2019. La procédure de réalisation du nouveau centre est en cours. Le nouvel édifice, qui sera situé à cheval sur les deux communes tessinoises de Balerna et de Novazzano, ouvrira ses portes en 2022. Il est ainsi indispensable de mettre en place, d’ici à la mise en exploitation du nouveau CFA édifié dans la zone "Pasture", une solution provisoire qui permette de mener les procédures d’asile conformément aux nouvelles dispositions légales.

Dès lors, la Confédération a prévu d’aménager une structure modulaire temporaire sur un terrain appartenant à la Confédération situé devant le bâtiment administratif de l’actuel centre d’enregistrement et de procédure de Chiasso, à la Via 1° Agosto. En plus de la quarantaine d’emplois existants, la structure temporaire abritera une septantaine de nouveaux postes de travail destinés aux collaborateurs du SEM ainsi qu’à des partenaires externes (appelés à œuvrer dans les domaines de la représentation juridique, de l’aide au retour et de la sécurité). Les procédures d’asile y seront menées conformément aux nouvelles dispositions en matière d’asile, qui entreront en vigueur dans le courant de l’année 2019.

Pour mettre en place les procédures d’asile accélérées, la Confédération devra disposer de 350 places d’hébergement au Tessin, outre la centaine de postes de travail prévus. En collaboration avec le canton du Tessin, elle envisage de recourir à des options qui lui permettraient de disposer des lits requis dans le cadre d’une solution transitoire. Pour l’heure, aucune décision n’a encore été prise.

vers le haut Dernière modification 27.07.2017

Contact

Information et communication SEM
T
+41 58 465 78 44
Contact