Asile : statistiques de février 2019

Communiqués, SEM, 14.03.2019

En février 2019, 1240 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 87 de plus que le mois précédent (+7,5%). Par rapport au mois de février de l’année dernière, cela représente une diminution de 7,4% (-99 demandes).

Pendant le mois de janvier, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a traité 1351 demandes d’asile en première instance. Parmi elles, 305 ont abouti à une décision de non-entrée en matière (dont 265 sur la base de l’accord de Dublin), 356 à l’octroi de l’asile et 364 à l’admission provisoire. Le nombre de demandes en suspens en première instance s’élève à 11 504, en baisse de 90 unités par rapport au mois précédent.

Les principaux pays de provenance des requérants en Suisse restent, en janvier, l’Érythrée avec 196 demandes, soit 30 de plus qu’en décembre 2018, et l’Afghanistan (105 demandes ; +24). Puis viennent la Syrie (95 demandes ; -10), la Géorgie (80 demandes ; -2), et l’Algérie (72 demandes ; -1).

Programmes de réinstallation

Un total de 128 réfugiés reconnus ont par ailleurs été accueillis en Suisse au mois de février dans le cadre du programme de réinstallation mené sous l'égide du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Ce programme s’adresse à des personnes particulièrement vulnérables qui se trouvent en Syrie ou dans les pays voisins, auxquelles le HCR a reconnu le statut de réfugié. 108 personnes font partie du contingent de 2000 réfugiés approuvé par le Conseil fédéral en décembre 2016, ce qui porte à 1817 le nombre personnes accueillies dans ce contexte. 20 autres personnes sont les premières arrivées d’un contingent de 800 réfugiés décidé le 30 novembre 2018.

Infos complémentaires

Documentation

Dossier

Nouvelles

vers le haut Dernière modification 14.03.2019

Contact

Information et communication SEM
T
+41 58 465 78 44
Contact