Asile : statistiques d’août 2019

Communiqués, SEM, 16.09.2019

Au mois d’août 2019, 1182 demandes d’asile ont été enregistrées en Suisse. Cela représente une diminution de 9,8% (-129 demandes) par rapport au mois de juillet et de 0,9% (- 11 demandes) par rapport au mois d’août 2018. Par ailleurs, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) revoit légèrement à la baisse ses prévisions concernant l’évolution du nombre de demandes d’asile pour l’année en cours, à 14 500 demandes (+/- 1500) au lieu de 15 500 (+/-1500).

Les principaux pays de provenance des requérants en Suisse restent, en août, l’Érythrée avec 223 demandes, soit 66 de moins qu’en juillet 2019, et la Turquie (186 demandes ; +32). Puis viennent l’Afghanistan (127 demandes; -8), la Syrie (99 demandes ; -14), et l’Algérie (74 demandes; -10).

Pendant le mois d’août, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a traité 1542 demandes d’asile en première instance. Parmi elles, 194 ont abouti à une décision de non-entrée en matière (dont 164 sur la base de l’accord de Dublin), 472 à l’octroi de l’asile et 478 à l’admission provisoire. Le nombre de demandes en suspens en première instance s’élève à 9800, en baisse de 225 unités par rapport au mois précédent.

Toujours au mois d’août, 418 personnes ont quitté la Suisse sous le contrôle des autorités. La Suisse a demandé à d’autres États Dublin de prendre en charge 341 requérants, et 123 personnes ont été transférées. Pour sa part, elle a reçu 474 demandes de prise en charge émanant d’autres États Dublin, et 93 personnes ont été transférées sur son territoire. Depuis le début de l’année, 1238 personnes ont été transférées de la Suisse vers l’Etat Dublin responsable et la Suisse a pris en charge 786 demandeurs d’asile.

Programme de réinstallation

En novembre 2018, le Conseil fédéral a proposé que le principe de l’accueil de réfugiés dans le cadre de la réinstallation menée sous l’égide du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) soit maintenu pour les années suivantes. En 2019, la Suisse prévoit d’accueillir dans ce contexte jusqu’à 800 personnes particulièrement vulnérables en provenance avant tout de la région du conflit syrien. 263 personnes sont arrivées dans ce cadre, dont 51 au mois d’août.

Infos complémentaires

Documentation

Dossier

Nouvelles

vers le haut Dernière modification 16.09.2019

Contact

Information et communication SEM
T
+41 58 465 78 44
Contact