Immigration Liaison Officers

Depuis 1988, la Suisse déploie à l’étranger des agents de liaison pour les questions d’immigration, communément appelés Immigration Liaison Officers (ILO). Ces agents ont pour mandat de mettre en œuvre les instruments de la politique étrangère suisse en matière de migration conformément au rapport sur la coopération en matière de migration internationale et à la stratégie de gestion intégrée des frontières IBM. Actuellement, les ILO sont postés au sein de 8 ambassades suisses. Certains ILO couvrent plusieurs pays.

Une carte couvrant l'Europe, l'Afrique et le Sri Lanka montre les huit emplacements des Immigration Liaison Officers à Ankara, Beyrouth, Tunis, Dakar, Abuja, Khartoum, Addis Abeba et Colombo.

Les ILO jouent un rôle pivot dans la mise en œuvre de la politique migratoire extérieure de la Suisse. Ils contribuent à maintenir une politique efficace et efficiente, et ce à quatre principaux niveaux :

  1. Ces dernières décennies, les activités internationales du SEM se sont fortement intensifiées. Plus d’une soixantaine d’accords de réadmission et autres instruments de coopération en matière migratoire, dont six partenariats migratoires, sont actuellement en vigueur. Ces instruments sont les pierres angulaires de la politique migratoire extérieure de la Suisse. Les ILO représentent un des éléments centraux permettant de veiller à la mise en œuvre efficace de ces instruments et ainsi éviter qu’ils ne restent lettre morte.
      
  2. La présence d’un ILO sur le terrain permet au SEM de disposer d’une connaissance approfondie de la situation migratoire sur place, permettant ainsi de guider au mieux sa politique internationale avec ses principaux partenaires. Les ILO facilitent aussi la recherche d’informations sur le terrain, nécessaires à une procédure d’asile rapide et efficace.
      
  3. Les ILO constituent un soutien essentiel à la centrale dans le cadre de son programme de retours. Par leur présence sur place et leur réseau étendu et solide, les ILO facilitent la mise en œuvre tant des retours volontaires que des retours forcés.
      
  4. Le SEM gère depuis 2012 un crédit d’environ 12 millions par année devant servir à renforcer la coopération internationale en matière de migration et le retour. Dans ce cadre, les ILO jouent un rôle pivot dans l’identification de potentiels projets à financer ainsi que dans la supervision de la mise en œuvre desdits projets sur le terrain.

Avec ce large éventail de tâches, les ILO représentent un élément important dans la mise en œuvre des objectifs de la politique étrangère suisse en matière de migration : à savoir, améliorer la coopération avec les différents Etats concernés par la migration, renforcer la protection des personnes déplacées dans les pays d’accueil et réduire la migration irrégulière.

Les ILO travaillent en coopération avec les attachés de défense postés par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS et les attachés de liaison postés par le Département fédéral des finances DFF, dans le cadre de la gestion intégrée des frontières.

Les ILO suisses sont intégrés dans le réseau européen d’ILO qui promeut la coopération entre les différents États membres de l’UE et les États associés à l’UE.

Dernière modification 22.04.2021

Début de la page