Programme d’intégration professionnelle en informatique « Powercoders » : pari réussi

Berne-Wabern, 18.08.2020 - Cent quarante-huit réfugiés ont participé au programme de formation en informatique « Powercoders » dans l’une des neuf filières proposées. Les effets de ce programme sont durables : deux tiers des personnes qui ont suivi les deux premiers cycles de formation en 2017 et en 2018 ont entre-temps trouvé un emploi fixe ou une place d’apprentissage dans le secteur informatique. La phase pilote a été soutenue et suivie par le Secrétariat d’État aux migrations (SEM).

La Suisse compte de nombreux réfugiés talentueux qui témoignent d'un vif intérêt et d'une grande affinité pour l'informatique. Dans le même temps, ce secteur déplore une pénurie de personnel qualifié. Le programme d'intégration professionnelle « Powercoders » vise à contribuer à combler cette lacune.

L'école de programmation destinée aux réfugiés permet aux participants d'avoir un accès direct aux entreprises du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC). Dans ce cadre, les candidats suivent une formation en programmation de 13 semaines au terme de laquelle ils effectuent un stage en entreprise de six à douze mois. Des coachs en emploi suivent les participants tout au long du programme et les aident ensuite à trouver une solution pour poursuivre leur parcours.

D'une durée de trois ans, la phase pilote s'est achevée en juin et a été menée dans plus de 80 entreprises. Environ 90 % des 148 participants ont pu suivre un stage après la fin de leur formation en programmation. Sur les 33 participants aux deux premiers cycles de cours, dispensés en 2017 et en 2018, 22 ont aujourd'hui un emploi fixe dans le secteur TIC ou y suivent un apprentissage.

Une partie des autres participants a trouvé un emploi dans une autre branche. L'expérience montre que ces personnes ont, elles aussi, profité du fait qu'elles ont pu faire valoir les connaissances acquises dans le domaine informatique.

Le SEM a participé à hauteur de 450 000 francs aux coûts du projet. Le programme se poursuit à Lausanne et à Zurich et est ouvert à des participants de toute la Suisse.

Le programme « Powercoders » contribue à mieux exploiter le potentiel offert par la main-d'œuvre présente en Suisse. Les réfugiés qui trouvent un emploi fixe ou suivent un apprentissage peuvent s'affranchir de l'aide sociale et subvenir à leurs besoins et à ceux des membres de leur famille.

Afin d'aider à pallier la pénurie de travailleurs qualifiés dans le domaine informatique, le SEM va étendre, en collaboration avec les offices cantonaux de formation professionnelle et l'organisation nationale ICT-Formation professionnelle, le programme pilote de préapprentissage d'intégration au domaine TIC. À partir de l'automne prochain, de jeunes réfugiés pourront ainsi être préparés de manière ciblée à suivre une formation professionnelle initiale dans le domaine TIC.


Adresse pour l'envoi de questions

SEM : Information et communication, medien@sem.admin.ch
Powercoders : Christina Gräni, christina.graeni@powercoders.org



Auteur

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 11.10.2020

Début de la page

S’abonner aux communiqués

https://www.sem.admin.ch/content/sem/fr/home/sem/medien/mm.msg-id-80091.html