Statistiques de l’asile au 2e trimestre 2014

Communiqués, SEM, 14.07.2014

Berne. La Suisse a enregistré 5384 demandes d’asile au deuxième trimestre 2014, soit une augmentation de 10 % par rapport au premier trimestre (4894). Cette augmentation est due en premier lieu à la hausse des demandes de requérants d’asile de nationalité érythréenne, qui traversent la Méditerranée et arrivent dans le sud de l’Italie. Malgré cette augmentation, le nombre de demandes d’asile pendantes en première instance a continué à diminuer.

2234 nouvelles demandes d’asile ont été enregistrées en juin, soit 554 de plus qu’en mai (+33 %). Le nombre total des demandes déposées durant le deuxième trimestre 2014 était de 5384, soit une augmentation de 10 % (+490 demandes) par rapport au trimestre précédent. Cette augmentation s’explique par le nombre croissant d’arrivées dans le sud de l’Italie, en provenance de différents foyers de crise. La traversée de la Méditerranée est par ailleurs favorisée par le manque de surveillance des côtes libyennes et par l’opération humanitaire "Mare Nostrum" de la marine italienne. Outre la Suisse, de nombreux autres pays européens ont enregistré une hausse des demandes d’asile dans une mesure comparable, voire supérieure.

Les principaux pays de provenance au deuxième trimestre 2014 étaient l’Érythrée (1678 demandes), la Syrie (1055 demandes) et le Sri Lanka (214 demandes). Par rapport au premier trimestre de l’année, le nombre de demande déposées par des ressortissants érythréens a presque triplé (+1166 demandes). Pour les requérants de Syrie et du Sri Lanka, on observe en revanche une baisse (Syrie : -133 demandes ; Sri Lanka : -48 demandes).

D’avril à juin 2014, 6615 demandes ont pu être réglées en première instance, ce qui représente une diminution de 271, ou près de 4 %, par rapport au trimestre précédent. À la fin juin 2014, 15 892 demandes d’asile étaient encore pendantes en première instance, soit 882 demandes (env. 5 %) de moins qu’au trimestre précédent.

Au cours du deuxième trimestre 2014, 2320 personnes ont quitté la Suisse ou ont été rapatriées, soit 5 % de moins qu’au premier trimestre 2014 (2440). 678 d’entre elles ont été transférées dans l’État compétent pour traiter leur demande dans le cadre d’une procédure Dublin.

Infos complémentaires

Documents

Dossier

vers le haut Dernière modification 14.07.2014

Contact

Contact / renseignements

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact