Nouveau centre fédéral pour requérants d’asile en Suisse centrale

Communiqués, SEM, 18.12.2015

Berne. Un centre fédéral pour requérants d’asile va être aménagé dans la région d’asile Suisse centrale et Tessin, sur le territoire de la commune de Schwyz. Parmi les sites évalués, celui de Wintersried, à Seewen-Schwyz, s’est avéré être le plus propice. Propriété de la Confédération, la place était occupée par la police militaire jusqu’en septembre 2015.

Dans le cadre de la restructuration du domaine de l’asile, il est prévu d’exploiter à long terme, dans la région d’asile Suisse centrale et Tessin, en tout 690 places d’hébergement dans deux centres de la Confédération. Les cantons de Suisse centrale et le Tessin ont convenu qu’un centre de départ devait être construit en Suisse centrale. D’un point de vue organisationnel et financier et pour des raisons relevant de l’aménagement du territoire, le site de Wintersried, à Seewen-Schwyz, s’est révélé être le plus approprié. La restructuration du domaine de l’asile vise à accélérer les procédures d’asile en Suisse et à mener environ 60 % des procédures dans des centres fédéraux.

Compte tenu de la situation tendue qui règne dans le domaine de l’asile, la Confédération examine en outre la possibilité d’héberger sur ce site, dans des installations temporaires, des requérants d’asile déjà avant la mise en exploitation du centre de départ. Les halles existantes seraient réaménagées à cette fin.

Signature d’une déclaration d’intention

La Confédération et la commune de Schwyz ont convenu, dans une déclaration d’intention, que la Confédération céderait à la commune ou au canton de Schwyz en droit de superficie le terrain de l’ancien arsenal de Seewen, qui est en friche depuis plusieurs années. La Confédération n’aura besoin que d’une partie du site de Wintersried pour son centre d’asile. La halle actuellement utilisée par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) continuera de servir à l’armée. La superficie restante sera cédée en droit de superficie à la commune, par exemple pour l’implantation d’un centre d’entretien ou d’une centrale régionale de pompiers.

Les deux terrains sont prévus comme pôles de développement économique pour la création de postes de travail dans la commune de Schwyz. D’ici à la mise en exploitation du centre fédéral, la Confédération et la commune élaboreront une convention qui réglementera, entre autres, l’encadrement et l’occupation des requérants d’asile ainsi que les prestations de sécurité à fournir par la Confédération.

Réduction des tâches d’intégration de la commune et du canton de Schwyz

Un centre de départ permet d’assurer que les requérants d’asile qui n’ont pas besoin de la protection de la Suisse soient rapatriés directement à partir d’un centre fédéral. Pour compenser la prise en charge de cette tâche, la Confédération attribuera moins de requérants d’asile au canton dans lequel le centre est implanté. Aussi ce canton devra-t-il intégrer moins de réfugiés et de personnes admises à titre provisoire. La commune de Schwyz demandera au canton de lui concéder cette compensation en ne lui attribuant plus de requérants d’asile.

Prise en considération des commerces et entreprises locaux

L’installation du centre fédéral pour requérants d’asile entraînera des investissements de plus de 30 millions de francs, dont profitera, dans le cadre des possibilités légales, l’économie locale et régionale. L’ouverture du centre créera environ 40 postes à temps plein pour les tâches d’encadrement et de maintien de la sécurité.

Pendant la phase d’exploitation, les denrées alimentaires et les repas seront acquis dans la région, dans les limites légales et à des prix conformes au marché. Le cas échéant, il sera de même fait appel aux artisans locaux.

Information de la population

Le canton et la commune ont été précocement associés aux travaux de planification. La Confédération et la commune de Schwyz inviteront la population à une séance d’information durant le premier trimestre 2016. Les responsables présenteront l’affectation à court et à long terme du centre fédéral et se tiendront à disposition pour répondre aux questions de l’assistance.

vers le haut Dernière modification 18.12.2015

Contact

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact