Participation de la Suisse au Bureau européen d’appui en matière d’asile

Communiqués, SEM, 01.03.2016

Berne. La participation de la Suisse au Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO) renforce la collaboration avec les Etats Dublin pour toutes les questions liées à l’asile et sert donc les intérêts de notre pays. Un arrangement en ce sens conclu avec l’Union européenne (UE) entre en vigueur aujourd’hui.

L’EASO est une agence de l’UE responsable de la coopération en matière d’asile sur le plan pratique entre les Etats membres. Il facilite, coordonne et encourage la collaboration interétatique dans le domaine de l’asile et offre notamment son appui aux Etats membres dont les régimes d’asile et d’accueil sont soumis à des pressions particulières. Compte tenu de la situation actuelle sur le plan des réfugiés en Europe, la Suisse a tout intérêt à ce que le système Dublin soit renforcé. Qui plus est, en participant à l’EASO, elle étend son influence en matière d’asile tout en accédant à de précieuses informations, par exemple des connaissances d’experts sur les pays de provenance.

Renforcer la collaboration

La participation à l’EASO permettra à la Suisse d’approfondir sa collaboration déjà étroite avec les Etats membres de l’UE dans le cadre de l’accord d’association à Dublin. Par ailleurs, l’EASO a pour mandat de coordonner au niveau européen les formations destinées aux praticiens de l’asile et de mettre sur pied un centre d’analyse et d’information relatif à la situation de l’asile dans les Etats participants.

L’EASO participe activement à la mise en place et à l’exploitation des hotspots ouverts en Italie et en Grèce afin d’enregistrer les requérants d’asile. L’entrée en vigueur de l’arrangement relatif à l’EASO permettra également à la Suisse d’envoyer des experts dans ces centres. Notre pays pourra alors fournir une contribution importante en vue de maîtriser la crise migratoire en Europe.

En mars 2015, le Parlement suisse a approuvé la ratification de l’accord. Le Parlement européen a fait de même en décembre 2015.   

vers le haut Dernière modification 01.03.2016

Contact

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact