Lancement des travaux de construction du nouveau centre pour requérants d’asile à Zurich

Communiqués, SEM, 25.06.2018

Les travaux de construction du nouveau centre pour requérants d’asile ont débuté sur le site du Duttweiler-Areal en ville de Zurich. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, le responsable de la Direction de la sécurité du canton de Zurich Mario Fehr et la maire de Zurich Corine Mauch en ont donné le premier coup de pioche symbolique le lundi 25 juin 2018. Le centre, qui doit ouvrir à l’automne 2019, comptera 360 places d’hébergement et 30 postes de travail. Depuis 2014, les nouvelles procédures d’asile accélérées sont mises en œuvre avec succès à Zurich dans le cadre d’un projet pilote. La nouvelle loi sur l’asile sera appliquée dans toute la Suisse à partir du printemps 2019.

Le centre pour requérants d’asile verra le jour à la Duttweilerstrasse située sur le territoire communal de Zurich ; il sera ensuite loué par la Confédération pour un maximum de 25 ans. En septembre 2017, les électeurs de la ville de Zurich ont approuvé à près de 70 % le crédit de construction. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a remercié les autorités et la population du canton et de la ville de Zurich pour leur rôle de pionnier et pour leur engagement en faveur de l’accélération des procédures d’asile.

Le centre pour requérants d’asile du Duttweiler-Areal doit ouvrir à l’automne 2019. Il remplacera l’actuel centre de Juch. Les logements en caserne qui s’y trouvent doivent en effet céder la place au stade de hockey sur glace prévu à Zurich-Altstetten. La plupart des bureaux occupés par le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) et les représentants juridiques pour traiter les demandes d’asile resteront à la Förrlibuckstrasse 110, à proximité immédiate du nouveau centre.

La Confédération et les cantons se préparent en vue des procédures accélérées

La nouvelle loi sur l’asile entrera en vigueur le 1er mars 2019. À partir de cette date, les procédures d’asile devront être menées nettement plus rapidement tout en respectant les principes de l’État de droit. La plupart des demandes d’asile devront alors aboutir à une décision entrée en force dans un délai maximal de 140 jours dans les centres fédéraux pour requérants d’asile. À cette fin, le SEM mettra à disposition près de 5000 places d’hébergement dans six régions procédurales. La région de Zurich disposera de trois centres fédéraux : celui de Zurich ainsi que ceux d’Embrach et de Rümlang, qui abriteront essentiellement des requérants dont la demande d’asile a été rejetée ou qui relèvent de l’accord de Dublin parce qu’ils ont déjà déposé une demande dans un autre État européen.

Des procédures plus courtes et un taux de recours plus faible en phase de test

La Confédération applique déjà les nouvelles procédures dans la ville de Zurich depuis 2014 dans le cadre d’un projet pilote. Cette phase de test a permis de réduire la durée des procédures de plus d’un tiers et le taux de recours d’un tiers également. Qui plus est, les requérants d’asile y sont trois fois plus nombreux qu’avant la phase de test à quitter volontairement la Suisse.

Infos complémentaires

Documentation

vers le haut Dernière modification 25.06.2018

Contact

Contact / renseignements

Daniel Bach Chef Information et communication SEM
T
+41 58 469 07 99
Contact

Heike Isselhorst
Responsable Communication
Département des affaires sociales de la Ville de Zurich

T +41 44 412 61 55
Contact