Asile : statistiques d’avril 2019

Communiqués, SEM, 14.05.2019

En avril 2019, 1118 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 171 de moins que le mois précédent (-13,3 %). Par rapport au mois d’avril de l’année dernière, cela représente une diminution de 10,9 % (-137 demandes).

Pendant le mois d’avril, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a traité 1523 demandes d’asile en première instance. Parmi elles, 269 ont abouti à une décision de non-entrée en matière (dont 237 sur la base de l’accord de Dublin), 389 à l’octroi de l’asile et 392 à l’admission provisoire. Le nombre de demandes en suspens en première instance s’élève à 11 037, en baisse de 325 unités par rapport au mois précédent.

Depuis le début du mois de mars 2019, les nouvelles demandes d’asile font l’objet d’une procédure accélérée dans toute la Suisse. Les demandes déposées avant cette date sont traitées en parallèle par le SEM conformément à l’ancien droit.

Les principaux pays de provenance des requérants en Suisse restent, en avril, l’Érythrée avec 245 demandes, soit 64 de moins qu’en mars 2019, et la Turquie (111 demandes ; +16). Puis viennent l’Afghanistan (105 demandes ; +7), l’Iran (63 demandes ; +8) et la Géorgie (62 demandes ; -7).

Programmes de réinstallation

Le Conseil fédéral avait décidé en décembre 2016 d’accueillir en Suisse un contingent de 2000 personnes particulièrement vulnérables victimes du conflit en Syrie. Ce programme d’accueil s’est achevé comme prévu en avril 2019, avec l’arrivée des 48 dernières personnes. Au total, 1993 personnes ont ainsi pu bénéficier d’une protection en Suisse. En novembre 2018, le Conseil fédéral a proposé que le principe de l’accueil de réfugiés en provenance de zones de conflit dans le cadre de la réinstallation soit maintenu pour les années suivantes.

Infos complémentaires

Documentation

Dossier

Nouvelles

vers le haut Dernière modification 14.05.2019

Contact

Information et communication SEM
T
+41 58 465 78 44
Contact