La Suisse apportera à la Grèce une aide accrue dans le domaine de l’asile

Communiqués, SEM, 10.02.2020

Le secrétaire d’État Mario Gattiker et le chef du Corps suisse d’aide humanitaire Manuel Bessler sont actuellement en visite officielle en Grèce. Lors d’une rencontre à Athènes, ils ont convenu avec le nouveau ministre grec en charge de l’immigration Notis Mitarakis que la Suisse maintiendrait son soutien aux autorités grecques dans le domaine de l’asile, et le renforcerait même. En marge de la poursuite du développement du système de l’asile, l’accent sera mis sur la rapidité d’intervention de l’aide humanitaire, l’encouragement des retours volontaires et la protection des requérants d’asile vulnérables.

La Grèce dénombre actuellement plus de 110 000 migrants ou réfugiés, dont plusieurs dizaines de milliers à Lesbos et sur d’autres îles grecques. L’enregistrement et l’hébergement de ces requérants d’asile, tout comme le traitement de leurs demandes d’asile, ne vont pas sans poser des défis majeurs aux autorités grecques. Dans ce contexte, la Suisse est disposée à renforcer son aide dans le domaine de l’asile ainsi que dans le secteur humanitaire en accueillant et en hébergeant des migrants. Le secrétaire d’État Mario Gattiker a convenu ce jour, à l’occasion d’une rencontre à Athènes avec le ministre grec en charge de l’immigration Notis Mitarakis, que les deux pays élaboreraient conjointement des propositions prévoyant des mesures notamment destinées à aider les autorités grecques à améliorer leur gestion des migrations.
Il pourrait ainsi être envisagé, par exemple, que la Suisse détache des experts supplémentaires pour l’enregistrement et l’identification des requérants d’asile, la mise en œuvre des nouvelles procédures d’asile ou la surveillance et la gestion des frontières grecques. Des mesures complémentaires dans le domaine de l’aide humanitaire seront par ailleurs examinées.

Compléter les projets en cours en Grèce

La Suisse a soutenu la Grèce dans plusieurs domaines depuis 2015, adoptant des mesures pour un montant total d’environ sept millions de francs. C’est ainsi que la Direction du développement et de la coopération (DDC) a fourni aux centres d’accueil implantés sur les îles grecques des tentes, des lits, des couvertures, des médicaments et des équipements médicaux de base. La DDC finance aussi des projets ayant trait au regroupement familial et à la prise en charge des requérants particulièrement vulnérables et des requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA), ou visant à protéger les femmes qui séjournent dans des centres d’accueil. De plus, l’Administration fédérale des douanes détache régulièrement des experts pour des missions déployées par Frontex afin de soutenir l’administration frontalière grecque.

Le SEM financera un second centre d’accueil pour mineurs non accompagnés

Le SEM, pour sa part, a participé à des projets visant à favoriser le retour volontaire et en toute sécurité des migrants en situation irrégulière. Il soutient également l’organisation non gouvernementale ZEUXIS, qui gère un centre d’accueil de jour pour les familles ainsi qu’un centre d’accueil pour RMNA de sexe féminin à proximité d’Athènes ; ZEUXIS prévoit d’ouvrir un deuxième centre réservé aux RMNA de sexe masculin. Le secrétaire d’État Mario Gattiker signera demain un nouvel accord avec ZEUXIS lors de sa visite au centre actuel. En outre, le SEM envisage que la Suisse accueille des RMNA actuellement en Grèce dans le cadre du système Dublin, à condition toutefois qu’ils aient des liens de parenté en Suisse. Depuis 2015, notre pays a déjà accueilli sur une base volontaire, dans le cadre d’un programme de relocalisation de l’UE, pas moins de 579 requérants d’asile parvenus jusqu’en Grèce.

La ministre de la Justice Karin Keller-Sutter a demandé à la Commission européenne de mettre au point un plan d’action pour la Grèce tenant compte de la situation humanitaire difficile qui y règne.


Note aux rédactions :
Le secrétaire d’État Mario Gattiker sera disponible aujourd’hui par téléphone, de 17 h 00 à 17 h 45, pour répondre à vos questions.
Vous pourrez vous inscrire à une conférence téléphonique à partir de 16 h 45, par téléphone au +41 79 570 37 81 ou par courriel à daniel.bach@sem.admin.ch.

vers le haut Dernière modification 10.02.2020

Contact

Daniel Bach Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 79 570 37 81
Contact