Fonds de l’UE

L’UE utilise des fonds pour soutenir financièrement certaines de ses politiques. Dans le cadre de son association aux accords de Schengen, la Suisse participe aux fonds Schengen, qui ont une durée de vie de sept ans. Ceux-ci avaient ou ont pour objectif (à des degrés divers) de garantir dans une large mesure la sécurité au sein de l’UE, de lutter contre la migration illégale et de faciliter les déplacements des voyageurs qui circulent en toute légalité. Ils permettent par ailleurs de soutenir solidairement les États Schengen qui supportent des coûts élevés pour assurer la protection des frontières extérieures de l’espace Schengen en raison de leurs frontières terrestres ou maritimes particulièrement étendues ou de leurs frontières aériennes très fréquentées (présence d’aéroports internationaux importants).

Les fonds sont mis en place pour la durée du cadre financier pluriannuel de l’UE (actuellement 2014-2020) et sont administrés selon le principe de la gestion partagée des ressources, c’est-à-dire que ce sont principalement les États participants qui décident de l’utilisation des ressources qui leur sont allouées, tout en étant responsables de la bonne gestion de ces ressources. Les objectifs et priorités relatifs à l’utilisation des ressources sont inscrits dans des programmes opérationnels, qui sont négociés au niveau national entre la Commission européenne et les États participants avant d’être officiellement approuvés par la commission.

Dernière modification 23.04.2021

Début de la page