Forum mondial sur les réfugiés

Le 19 septembre 2016, la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants a été adoptée lors du Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants. Cette déclaration chargea l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) d’élaborer, en consultation avec les États et d’autres parties prenantes (y compris la société civile et des organisations de réfugiés), un Pacte mondial sur les réfugiés, adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2018.

Le pacte fixe également quatre objectifs : alléger la pression sur les pays d’accueil, renforcer l’autonomie des réfugiés, élargir l’accès aux solutions dans des pays tiers et favoriser les conditions d’un retour dans les pays d’origine en sécurité et dans la dignité.

En tant que mécanisme de suivi, le pacte prévoit l’organisation tous les quatre ans d’une Conférence de rang ministériel réunissant tous les partenaires (États, secteur privé, société civile, etc.) impliqués dans la mise en œuvre du pacte. Le premier Forum mondial sur les réfugiés, qui s’est tenu du 16 au 18 décembre 2019 à Genève, a rassemblé plus de 3000 participants. La Suisse était hôte de cet événement, avec le HCR. Cinq autres États en étaient les coorganisateurs: l’Allemagne, le Costa Rica, l’Éthiopie, le Pakistan et la Turquie. Le prochain forum, prévu en 2023, devra permettre d’assurer le suivi des engagements pris en 2019 et d’en formuler de nouveaux.

Ce premier forum avait deux but principaux : s’engager via des promesses de contributions et des actions concrètes (pledges) à faire progresser les objectifs du pacte ; mettre en évidence les principales réalisations et partager les bonnes pratiques.

La Suisse a présenté six promesses : 1. Le financement pluriannuel du HCR (125 millions pour 2019-2022) ; 2. La nouvelle procédure d’asile ; 3. L’Agenda Intégration Suisse ; 4. Le programme réinstallation pour 2020-2021; 5. La création à Genève du Centre mondial pour l’éducation en situation d’urgence ; 6. L’accès à l’éducation. Elle a également présenté trois engagements en commun avec le HCR, le CIO et le CICR. Au total, plus de 770 promesses et actions concrètes ont été présentées.

Le SEM a également présenté trois bonnes pratiques : 1. Le programme pilote de préapprentissage d’intégration et d’encouragement précoce de la langue ; 2. Les programmes d’intégration cantonaux (CIP) ; 3. Le programme suisse de promotion de l’intégration linguistique (fide).

Dernière modification 24.04.2021

Début de la page