Aide au retour individuelle

L’aide au retour individuelle est adaptée aux besoins des personnes qui veulent retourner volontairement dans leur pays de provenance. Actuellement, elle comprend, d’une part, une aide financière et, d’autre part, une aide matérielle.

Lorsqu’ils ont séjourné dans les cantons, les candidats au retour peuvent recevoir une aide financière de 1000 francs par adulte et 500 francs par mineur. Il leur est en outre possible d’obtenir une aide additionnelle matérielle pouvant atteindre 3000 francs pour financer un projet individuel de réintégration dans leur pays de provenance. Ce projet peut avoir trait aux domaines du travail, de la formation, du logement ou, au besoin, à d’autres domaines. Pour des besoins spéciaux de réintégration (par ex. besoin professionnel et de logement, cas de rigueur ou familles nombreuses) une aide complémentaire majorée jusqu’à CHF 5000 et, en cas de problèmes de santé, une aide médicale au retour peuvent être octroyées.

L’aide au retour à partir des centres fédéraux d’asile (ARC) offre les mêmes prestations, à l’exception de l’aide complémentaire majorée. Toutefois, l’aide au retour est réduite individuellement en fonction du statut de la procédure d’asile, des raisons propres au pays et de la durée du séjour. Le SEM examine en permanence le système dégressif et le groupe cible et procède à des ajustements, si nécessaire.

vers le haut Dernière modification 01.02.2019