Un centre fédéral temporaire pour requérants d’asile sur la place d’armes de Thoune

Communiqués, SEM, 30.11.2015

Berne. La Confédération va progressivement créer jusqu’à 600 nouvelles places d’hébergement pour requérants d’asile. Le Secrétariat d’Etat aux migrations, le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, le canton de Berne et la commune de Thoune se sont mis d’accord pour utiliser à cette fin deux halles situées sur la place d’armes de Thoune. Des postes de travail seront également aménagés pour traiter les demandes d’asile dans ce nouveau centre fédéral, qui sera exploité du 18 décembre 2015 à la fin du mois de mai 2016.

Ces derniers mois, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a enregistré un nombre élevé et croissant de demandes d’asile. Conséquence : les capacités de la Confédération en matière d’hébergement et celles des centres d’enregistrement et de procédure (CEP) concernant le traitement des demandes d’asile sont sollicitées à plein régime, voire saturées.

Pour assurer le bon déroulement du premier accueil et de l’enregistrement des requérants d’asile ainsi qu’un traitement rapide des demandes, le SEM a porté les capacités d’hébergement de la Confédération à un peu plus de 4300 places dès le printemps 2015, en étroite collaboration avec les cantons et les communes. Il a également augmenté la capacité de traitement des CEP grâce à des mesures organisationnelles.

En accord avec le canton de Berne et la ville de Thoune, la Confédération va maintenant utiliser temporairement comme centre de procédure deux halles situées sur la place d’armes de Thoune. D’une capacité d’hébergement de 300 places, la première halle (A) sera mise en service le 18 décembre. Quant à la seconde (B), qui pourra héberger 300 personnes supplémentaires, elle sera ouverte si nécessaire à une date ultérieure. La capacité d’hébergement de la Confédération passera ainsi à quelque 4900 places.

Le stationnement des véhicules habituellement garés dans les deux halles sera réorganisé. Ces dernières seront en outre séparées du reste du site afin de garantir la sécurité sur la place d’armes. L’encadrement et la sécurité au sein du centre incombent au SEM, qui confie ces tâches aux sociétés privées ORS Service AG et Securitas SA.

La zone du centre sera accessible directement depuis la voie publique ; ni les logements des soldats ni aucune autre infrastructure de la place d’armes ne seront sollicités. Par contre, le SEM aménagera 30 postes de travail pour pouvoir enregistrer et interroger les requérants, et prononcer des décisions d’asile. La Confédération et les cantons sont d’accord pour que la Confédération poursuive sa stratégie de traitement de manière systématique et qu’elle règle en priorité, autant que possible au sein des structures fédérales, les demandes d’asile faiblement motivées et celles pour lesquelles un autre Etat est compétent en vertu des accords d’association à Dublin.

Les places mises à disposition seront déduites du contingent du canton de Berne lors de la répartition des requérants d’asile à partir des CEP. Le nouveau centre fermera ses portes le 31 mai 2016, si bien que la fête cantonale de gymnastique pourra avoir lieu comme prévu en juin 2016.

Une séance d’information sera organisée à l’intention des habitants de Thoune le 9 décembre à 19h30 sur la place d’armes de la ville en présence de représentants de la Confédération, du canton de Berne et de la ville de Thoune.

vers le haut Dernière modification 30.11.2015

Contact

Confédération:

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact

Canton de Berne:
Iris Rivas
Responsable du service des migrations du canton de Berne
T  +41 31 636 08 39
Contact

Ville de Thoune:
Peter Siegenthaler, conseiller communal
Chef de la Direction de la sécurité et des affaires sociales
T  +41 79 208 27 93