Etrangers : statistiques à fin septembre 2016

Communiqués, SEM, 27.10.2016

Berne. Durant les neuf premiers mois de l’année 2016, l’immigration en Suisse a reculé de 6,9 % par rapport à la même période de 2015. Le solde migratoire s’est élevé 44 334 personnes, ce qui représente une diminution de 18,3 % par rapport à fin septembre 2015. Plus de deux tiers (68,5 %) de la population résidante permanente de nationalité étrangère proviennent d’Etats membres de l’UE ou de l’AELE.

Entre début janvier et fin septembre 2016, l’immigration dans la population résidante permanente de nationalité étrangère a diminué de 6,9 % par rapport à la même période de l’année dernière. En parallèle, l’émigration a augmenté de 4,7 %. Ainsi, le solde migratoire a été de 44 334 personnes (- 18,3 % par rapport à la même période de l’année précédente). Ce recul du solde migratoire concerne tant les ressortissants d’Etats membres de l’Union européenne (UE) ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE) (- 20,8 %) que les ressortissants provenant d’Etat tiers (- 13 %).

103 896 ressortissants d’Etats membres de l’UE ou de l’AELE ont immigré en Suisse afin d’y prendre un emploi, ce qui représente une diminution de 7,8 % par rapport à fin septembre 2015. Ce chiffre inclut à la fois les étrangers résidant dans notre pays de manière permanente et les titulaires de permis de séjour temporaire.

Toujours pendant la même période, 34 137 personnes sont entrées en Suisse à titre durable dans le cadre d’un regroupement familial (− 5,1 % par rapport à la même période de l’année 2015), dont 20.1 % étaient membres de la famille d’un Suisse ou d’une Suissesse.

A la fin du mois de septembre 2016, 2 021 525 étrangers résidaient en Suisse, parmi lesquels 1 384 905 étaient ressortissants d’un Etat membre de l’UE ou de l’AELE et 636 620 citoyens d’un Etat tiers.

Infos complémentaires

Documentation

Dossier

Nouvelles

vers le haut Dernière modification 27.10.2016

Contact

Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 11 11
Contact