Restructuration de l’asile : l’emplacement du deuxième centre fédéral de la région de Berne a été défini

Communiqués, SEM, 23.12.2016

Berne. Le choix de l’emplacement du deuxième centre fédéral pour requérants d’asile pour la région de Berne vient d’être arrêté. En effet, le canton de Berne, la commune de Chapelle, le Secrétariat d’État aux migrations et l’Office fédéral des constructions et de la logistique ont signé une convention qui prévoit l’ouverture, au plus tard en 2019, d’un centre fédéral pouvant héberger jusqu’à 270 requérants d’asile sur le site de l’actuel centre cantonal de transit situé à Chapelle. Le canton de Berne vendra le site en question à la Confédération.

Le centre fédéral pour requérants d’asile de Chapelle sera le deuxième de la région de Berne, telle que définie en vue de la restructuration du domaine de l’asile. En effet, le Secrétariat d’État aux migrations gère déjà un centre fédéral temporaire, qui assume des tâches procédurales, sur le site de l’ancien hôpital Ziegler en ville de Berne. Il y exploite, depuis mai 2016, un centre d’enregistrement et de procédure qui pourra accueillir à la fin de l’été 2017 jusqu’à 350 requérants d’asile ainsi que les postes de travail nécessaires à l’exécution de leur procédure d’asile.

Le futur centre fédéral de Chapelle sera principalement un centre d’attente et de départ. Il servira donc avant tout à héberger des requérants d’asile en attente d’une décision relative à leur demande d’asile ou d’un transfert dans un autre pays. La Confédération va à présent planifier les travaux de transformation et de construction, engager les procédures d’autorisation requises et réaliser les travaux de construction et d’aménagement. Le centre fédéral de Chapelle doit ouvrir ses portes en 2019.

À l’échelle nationale, la Confédération devra disposer de 5000 places d’hébergement dans ses propres centres pour requérants d’asile. C’est ce qu’ont convenu à l’unanimité la Confédération, les cantons, l’Association des communes suisses et l’Union des villes suisses lors de la deuxième conférence nationale sur l’asile, en mars 2014. Selon la déclaration commune adoptée lors de cette conférence, le canton de Berne, qui constitue l’une des régions du système de l’asile, devra pouvoir accueillir jusqu’à 620 requérants dans des centres fédéraux. Une fois la révision de la loi sur l’asile entrée en vigueur, l’accélération des procédures d’asile et l’augmentation des capacités d’hébergement dans des centres fédéraux pour requérants d’asile permettront de soulager les cantons et les communes dans le domaine de l’asile.

vers le haut Dernière modification 23.12.2016

Contact

Martin Reichlin Secrétariat d’Etat aux migrations
T
+41 58 465 93 50
Contact