Structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale (structure IMZ)

Les activités de la politique migratoire extérieure de la Suisse sont variées et concernent différents offices, notamment du Département fédéral de justice et police, du Département fédéral des affaires étrangères et du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche. Afin de coordonner les activités et, partant, de garantir la cohérence de la politique migratoire extérieure, le Conseil fédéral a mis en place, en février 2011, la structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale (structure IMZ).

Structure IMZ

La structure IMZ s’articule autour de trois niveaux :

  • premièrement, l’échelon des directeurs et des secrétaires d’Etat, avec la séance plénière du groupe de travail interdépartemental sur la migration (Plenum der Interdepartementalen Arbeitsgruppe für Migration [IAM-Plenum]) ;
  • deuxièmement, l’échelon des sous-directeurs, avec le comité pour la collaboration en matière de migration internationale (Ausschuss für Internationale Migrationszusammenarbeit [IMZ-Ausschuss]) ;
  • troisièmement, les groupes de travail Régions, Pays et Thèmes prioritaires.

Véritable organe stratégique de coordination de la structure IMZ, la séance plénière définit les priorités de la politique migratoire extérieure de la Suisse. Le comité, quant à lui, s’occupe des aspects opérationnels de la coopération interdépartementale en matière de migrations et des instruments de la politique migratoire extérieure (partenariats migratoires, programmes "Protection dans la région", etc.). Enfin, les groupes de travail sont chargés de coordonner, dans leurs domaines respectifs, les projets et les mesures engagés.

    

vers le haut Dernière modification 25.07.2016